Christakis Georgiou

Chercheur en études européennes, Université de Genève

Sa biographie
Mes recherches portent sur l'économie politique de la construction européenne, plus particulièrement sur le rôle des grandes entrerprises et des élites. Je travaille plus spécifiquement depuis quelque temps sur la zone euro, sa crise et sa réforme. A l'Université de Genève, je suis affilié au Centre de Compétences Dusan Sidjanski en Etudes Européennes (https://www.unige.ch/gsi/fr/presentation/centres-de-recherche-affilies/le-centre/structure-organisationnelle/postdoctorants-new/christakis-georgiou/). Mes publications académiques et quelques publications militantes sont en ligne: https://affective-sciences.academia.edu/ChristakisGeorgiou
Son blog
14 abonnés Le blog de Christakis Georgiou
Voir tous
  • Dette publique et politiques économiques européennes

    Par
    Le mardi 4 mai, la Gauche Démocratique et Sociale a organisé un débat intitulé «Dette publique et politiques économiques européennes: que faire?», avec Jean-Marie Harribey, économiste, Benjamin Lemoine, sociologue à l'IRISSO, Manon Aubry, co-présidente du groupe de la GUE au Parlement européen, et Christakis Georgiou, chercheur en études européennes à l'Université de Genève.
  • Que faire du pacte de stabilité?

    Par
    La Commission vient d'indiquer que le pacte de stabilité resterait suspendu en 2022. Dans un contexte d’explosion des dettes publiques, le débat sur sa réforme est ouvert. Or, il faudrait en réalité commencer par poser une question encore plus fondamentale : est-il possible d’avoir un système de coordination macroéconomique efficace, du moins sans nuire à la démocratie interne des États-membres ?
  • Annulation des dettes publiques par la BCE: une radicalité en trompe-l'oeil

    Par
    Depuis quelques mois, un débat agite la gauche: faut-il annuler les dettes publiques que détient la BCE ? La radicalité de cette proposition n'est qu'apparente. Le danger est de dépenser beaucoup de capital politique pour une mesure sans conséquence réelle au lieu de mener un combat pour des réformes autrement plus substantielles, comme la révision des traités en matière de fiscalité.
  • Le moment «hamiltonien» de l’UE? Pour une campagne pour la modification des traités

    Par
    La proposition de la Commission d’un Fonds de relance de 750 milliards d’euros, précédée par celle de Macron et Merkel, a suscité des commentaires enthousiastes. Le revirement du gouvernement allemand modifie profondément la donne politique. Mais s’agit-il là du moment « hamiltonien » de l’Union européenne, le moment où le processus par lequel le pouvoir fiscal sera octroyé à l’UE a débuté ?
  • Le faux pas de Karlsruhe

    Par
    Le jugement de la Cour Constitutionnelle Allemande du 5 mai a stupéfait les commentateurs. La suite se jouera sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Mais il n’est pas trop tôt pour avancer l’analyse selon laquelle ce jugement est un faux pas de la part de la CCA qui ne fera qu’entériner et renforcer le processus de transformation de la zone euro.