Christine Marsan

Psycho-sociologue, écrivain, observatrice des mutations

Paris - France

Sa biographie
Psychosociologue, j'ai une passion pour les transitions individuelles et les transformations sociétales. Consultante en accompagnement au changement, j'aide les individus, les équipes et les organisations à réaliser leurs transformations. Attentive aux signes de la mutation, je réalise des expérimentations en Intelligence Collective et sur la coopération dans plusieurs environnements (Groupes, PME, ONG, associations, collectifs citoyens), je rédige des articles et des ouvrages pour en rendre compte. www.christinemarsan.fr
Son blog
7 abonnés Le blog de Christine Marsan
Voir tous
  • Saurons-nous relever les défis de la transformation ?

    Par
    La sortie du confinement est là et avec elle son cocktail d’appréhensions pour les uns, pour les autres l’enthousiasme de participer à un nouveau monde et pour quelques-uns encore l’urgence de maintenir le monde tel qu’il était. Ce que ce moment singulier de notre histoire vient pointer c’est à la fois la diversité des réponses humaines comme aussi notre rapport particulier au changement.
  • De la pandémie de peur à la contagion de la résilience

    Par
    Et si de cette pandémie de la peur nous détenions les ressorts d’une résilience individuelle et collective. Si le choc du virus venait réveiller nos ressources vitales ?
  • Demain sera ce que nous en ferons et pourrait être pluriel…

    Par
    Le coronavirus, une opportunité de revisiter nos fonctionnements et vérifier que nous n'allons pas encore reproduire les mêmes erreurs ? Une lecture au travers de la Spirale Dynamique...
  • Mais que reste-t-il de la politique ?

    Par
    De quoi la violence en politique est-elle l'expression ? Où est passée la Cité? Et cela explique le regain d'élan politique chez les citoyens.
  • Donald Trump : un génie (de la) politique ?

    Par
    Une grande majorité de personne de par le monde et même de son propre parti le trouvent insupportable de par ses prises de position et ses tweets injurieux. Mais si cette grossièreté et cette apparente bêtise, lors de ses prises de décision à l’emporte-pièce, comme par exemple avec Kim Jong-un, relevait en fait d’une stratégie politique digne de Machiavel ?