Blog suivi par 16 abonnés

Le blog de Christophe Naudin

  • Procès des attentats de janvier 2015 : en finir avec les charognards

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    Le 2 septembre s’est ouvert le procès des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher. En tant que victime au Bataclan et ancien abonné à Charlie Hebdo, c’est une période compliquée, propice à rouvrir les cicatrices. Il faut pourtant se débarrasser des polémiques et revenir à l’essentiel. En finir avec les charognards, pour penser aux victimes.
  • Après les Identitaires, des policiers «récupèrent» le Bataclan

    Par | 22 commentaires | 65 recommandés
    Après les identitaires, des policiers choisissent de manifester devant le Bataclan. En tant que victime d'attentat, redevable des policiers intervenus le 13 novembre, je ne soutiens pas cette récupération.
  • Marche contre l'islamophobie: un message positif parasité par les polémiques?

    Par | 75 commentaires | 25 recommandés
    J’étais donc hier à la manifestation contre l’islamophobie. J’ai expliqué dans mon billet précédent pourquoi j’y allais, malgré mes désaccords avec plusieurs initiateurs et signataires. Et je ne regrette pas d’être venu. La marche est une réussite, mais on n'a pas évité les polémiques...
  • Victime du 13-novembre, pourquoi j'irai manifester contre l'islamophobie

    Par | 45 commentaires | 51 recommandés
    Oui, cette phrase n’est pas au conditionnel. Car, cette fois-ci, je ne poserai pas de conditions. Ce 10 novembre, trois jours donc avant les commémorations des attentats du 13-novembre 2015, j'irai manifester contre l’islamophobie, même si je suis loin de partager les opinions de nombre de signataires et d'initiateurs de l'appel.
  • Attentats et complotisme: une responsabilité des victimes?

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    Le 13-novembre a engendré un grand nombre de «théories» complotistes plus ou moins délirantes. La différence avec d'autres attentats est le rôle important des témoins et des victimes, que ce soit la manipulation de leur parole, ou le choix de certains et de certaines de légitimer une récupération politique par leur témoignage. Faut-il alors réagir, en tant que victime?
  • Quand Denis Robert "enquête" sur les "ennemis publics" terroristes

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Dans "Ennemis publics", Denis Robert s'intéresse aux fichés S assignés à résidence. Enquête sur le terrorisme et ses conséquences sur la société, ou réhabilitation de martyrs de la raison d'État ?