Édition suivie par 13 abonnés

L'Observatoire du Congrès de Reims

6 rédacteurs

À propos de l'édition

Du 7 au 9 novembre, à Reims, aura lieu le IVème Congrès du Parti Socialiste depuis le début du XXIème siècle. Très attendu depuis la défaite de la gauche aux élections présidentielles puis législatives

de 2007, il s'annonce comme un tournant dans l'histoire du Parti Socialiste qui va devoir, après le décès de François Mitterrand en 1996 et le retrait de Lionel Jospin en 2002, abîmé par quatre défaites successives aux élections nationales, se trouver un nouveau leader. Du moins, c'est ce qu'affirment les partisans de Ségolène Royal, la candidate investie aux élections Présidentielles de 2007, désignée par plus de 60% des militants, qui garde un charisme et une popularité très importante au sein du parti et de la gauche, ainsi que les jospinistes, qui se regroupent eux autour de Bertrand Delanoë, le maire de Paris, qui ambitionne lui aussi de succéder à François Hollande.

 

A contrario, d'autres comme Pierre Moscovici, Michel Rocard ou Julien Dray y voient - pour des raisons tout à fait différentes - davantage un congrès de "transition" qui ne devra pas désigner de présidentiables.