Édition suivie par 80 abonnés

Philosophies

16 rédacteurs

À propos de l'édition
"Il n'est jamais ni trop tôt ni trop tard pour s'occuper de son âme" Epicure
  • Édition Philosophies

    Bonnes vacances cher Joachim Olender

    Par | 1 commentaire
  • Édition Philosophies

    Ressorts

    Par | 5 commentaires
  • Édition Philosophies

    coup de pub

    Par | 5 commentaires | 1 recommandé
    « Et quand je crois me regarder, je m’imagine » L. Aragon. « Le mentir vrai » nrf , p. 9 Ce matin, je vois ça. Je ne sais pas si le mannequin est Lio, mais le tatouage sur l'épaule semble, de loin, être un hématome. J'étais avec ma fille de 7 ans. J'ai pris la photo et je lui ai dit que c'était moche d'imaginer comme ça quelqu'un.
  • Édition Philosophies

    Farandolo l'écolo

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
  • Édition Philosophies

    "La philosophie n’est pas tout à fait innocente"

    Par | 1 recommandé
    Ce n'est que sur le tard que j'aborde le "continent" de la Philosophie dont j'avais eu l'impression d'être exclu dans mes jeunes années par un enseignant et un enseignement, comment dire, peu à l'écoute, très normatif. Après quelques tentatives c'est autour d'Hannah Arendt et à travers son oeuvre que je tente de prendre pied sur des rives qui m'ont toujours effrayé. Pour m'apercevoir rapidement qu'Arendt, formée très tôt à la philosophie et la théologie, met en cause très fortement les philosophes, la philosophie, comme dans cette lettre à Karl Jaspers du 4 mars 1951[1].
  • Édition Philosophies

    Hannah Arendt et la Condition Humaine

    Par | 21 commentaires | 2 recommandés
    En 1998 était publiée aux États-unis, quarante ans après sa sortie, une seconde édition du livre le plus célèbre de Hannah Arendt “The Human Condition”. L’introduction de Margaret Canovan à cette seconde édition américaine n’a toujours pas été traduite
  • Édition Philosophies

    Philosophie du parti pris

    Par | 1 recommandé
  • Édition Philosophies

    Premiers repères pour lire Hannah Arendt

    Par | 8 commentaires | 3 recommandés
    Née en 1906, décédée en 1975, Hannah Arendt a été, selon la formule même de Hans Jonas, « une passagère du XXe siècle ». Elle en a éprouvé les douloureuses contradictions, celles-là mêmes que son œuvre tente d’éclairer. Des Origines du totalitarisme jusqu’à la Vie de l’esprit, en passant par la Condition de l’homme moderne, œuvres qui ont fait sa renommée, Hannah Arendt s’efforce de penser les nouvelles conditions politiques du « vivre-ensemble » dans un monde post-totalitaire où le progrès considérable de la technique et l’avènement des sociétés de masse mettent en péril l’existence de l’humanité dans son ensemble.
  • Édition Philosophies

    Philosophie politique et politique professionnelle

    Par | 55 commentaires | 1 recommandé
  • Édition Philosophies

    Fictions

    Par