Blog suivi par 2434 abonnés

Les carnets libres d'Edwy Plenel

Journaliste, président de Mediapart
Paris - France
À propos du blog
En complément de mes articles dans le Journal de Mediapart, ce blog mêle divers registres. Des résonances subjectives où je m’exprime à titre personnel. Des informations complémentaires, droits de suite ou explications de texte, où je réagis à des interpellations de lecteurs. Enfin, ce que l’on appellerait dans les hauts parleurs des gares des « avis de service » où je fais le point sur l’actualité de Mediapart, qu’elle soit éditoriale ou économique.
  • La très actuelle leçon de journalisme du professeur Krugman

    Par | 24 commentaires | 22 recommandés
  • Etats généraux de la presse, une première réaction

    Par | 15 commentaires | 13 recommandés
    D'ici quelques jours, nous en saurons plus sur le déroulement des Etats généraux de la presse, organisés à l'initiative de la présidence de la République. Sollicité par le site journalisme.com, espace de débat et d'échange fondé par Jérôme Bouvier, créateur de l'association Journalisme et citoyenneté et initiateur des Assises internationales du journalisme, j'ai livré une première réaction de principe. 
  • MediaVU’, rendez-vous vendredi 19 septembre, à partir de 13 heures

    Par | 13 commentaires | 15 recommandés
    Mediapart et l'agence de photographes VU' vous donnent rendez-vous, à cette même place et dans notre Club, vendredi 19 septembre, à 13 heures précises. Chaque semaine, vous découvrirez l'œuvre d'un auteur de l'agence VU', à travers un portfolio de 12 à 20 photos. Toutes ces photos seront disponibles à la vente en ligne, avec des tirages de collection, numérotés et certifiés, en série limitée de 15 exemplaires, de format 30x40.
  • Carla à l'Elysée, la République privatisée

    Par | 143 commentaires | 36 recommandés
    D'accord, ce n'est pas une affaire. Juste une énième exaspération républicaine. Provoquée par deux faits anecdotiques mais bavards, deux images fabriquées pour être des symboles, au croisement du public et du privé, et qui, me semble-t-il, témoignent de l'impensé de cette présidence: une privatisation sans vergogne de la chose publique. C'est l'histoire d'un cadeau et d'un cliché.
  • La Légion d'honneur de Monsieur Courbet

    Par | 44 commentaires | 19 recommandés
    Courbet et Sarkozy Courbet et Sarkozy
    Dans le débat sur la révision constitutionnelle, certains ne comprennent pas que l'on se positionne, comme ce fut notre cas, non seulement par rapport au contenu apparent de la réforme, mais aussi par rapport à la pratique réelle du pouvoir de celui qui la promeut. Je pense pourtant que c'est la seule démarche réaliste, voire même pragmatique. Avant d'y revenir plus avant, démonstration en forme de promenade avec Gustave Courbet et de détour par la Légion d'honneur.
  • Dire non (3): la France, après coup

    Par | 7 commentaires | 6 recommandés
    Voici la troisième et dernière de mes chroniques parues dans Le Soir de Bruxelles, que je reproduis sur ce blog en complément de mon article du journal sur la révision constitutionnelle (à lire ici). Publiée dans l'édition du 22 juin 2007, elle se présentait comme un bilan, autocritique comprise, de cette chronique expatriée d'une année de bataille électorale. Surtout, elle proposait sept thèses à méditer et débattre sur la présidence, qui ne faisait alors que commencer, de Nicolas Sarkozy. Je les livre un an après à vos jugements et critiques…
  • Dire non (2): une bonne nouvelle pour la gauche?

    Par | 3 recommandés
  • Dire non (1): la loterie du bonapartisme

    Par | 2 recommandés
  • Réponse aux questions du "Nouvel Observateur"

    Par | 25 commentaires | 10 recommandés
    Pour les lecteurs de Mediapart qui ne l'auraient pas lu dans Le Nouvel Observateur, je reproduis ci-dessous un entretien paru dans le numéro du 10 juillet de cet hebdomadaire dont, la semaine précédente, un écho moqueur avait provoqué mon dernier billet en forme de mise au point. Cette interview a été réalisée par le journaliste Claude Askolovitch qui a recueilli mes réponses par téléphone le jeudi 3 juillet. Avant la parution, je n'ai rien modifié ni ajouté à sa transcription de notre échange.
  • Ce que j’ai dit chez Ségolène Royal

    Par | 64 commentaires | 25 recommandés
    Il arrive aussi que les journalistes soient victimes des médias. De mon intervention, samedi 28 juin, à la Maison de la Chimie à Paris, comme témoin extérieur et invité, lors d'une réunion des partisans socialistes de Ségolène Royal, la rumeur médiatique n'aura retenu qu'une présence hâtivement assimilée à un soutien partisan.