Eric Berr

Membre du collectif d'animation des Economistes atterrés, Enseignant-chercheur à l'Université de Bordeaux

Son blog
49 abonnés Le blog de Eric Berr
Voir tous
  • Non, Monsieur Le Maire, l'État ne doit pas gérer sa dette comme un ménage

    Par
    Le discours prononcé par Bruno Le Maire lors de la passation des pouvoirs au Ministère de l’Économie ne laisse planer aucun doute sur la voie qu’entend emprunter le nouveau locataire de Bercy. Pour lui, « dans une famille, on ne dépense pas plus d’argent qu’on en gagne. Je souhaite qu’en France, ce soit exactement la même chose »
  • Petit guide de déradicalisation économique à usage électoral

    Par
    Alors que nous allons bientôt élire le prochain président de la République, il est indispensable d’alerter sur les conséquences des propositions des candidats à cette élection. C’est un des objectifs du livre intitulé L’intégrisme économique, qui sort le 1er mars prochain.
  • Les Économistes atterrés démasqués par Messieurs Cahuc et Zylberberg

    Par
    Nous sommes obligés de le reconnaître. Les fins limiers de l’économie que sont Pierre Cahuc et André Zylberberg nous ont démasqués. Leur ouvrage salutaire et tout en retenue, intitulé rappelons-le « Le négationnisme économique. Et comment s’en débarrasser », avait déjà apporté nombre de preuves irréfutables. Leur tribune, parue dans Libération le 25 octobre dernier, parachève leur œuvre
  • Pourquoi il faut continuer à combattre le projet de loi El Khomri

    Par
    Face à une contestation croissante et craignant que la mobilisation de la jeunesse et celle des salariés ne convergent, le gouvernement multiplie les signes d’ouverture et reconnaît certaines « erreurs » ou maladresses.
  • Sauvons l'Université française !

    Par
    Dans l’indifférence à peu près générale, l’Université se meurt à petit feu. Reprenant à son compte une antienne déjà formulée par l’OCDE et la Banque mondiale, l’Union Européenne s’est lancée depuis le début des années 2000 dans la promotion d’une « économie du savoir » au sein de laquelle l’Université est sommée de devenir une entreprise « compétitive », au service de la croissance économique.