Blog suivi par 26 abonnés

Questions d'éthique - Florence Dellerie

Autrice et illustratrice scientifique
France
À propos du blog
Articles traitant d'éthique animale en s'appuyant sur des faits rationnels, pour casser les idées reçues et éveiller l’esprit critique.
  • Véganisme, végétalisme : l'Académie Royale de Médecine de Belgique en roue libre

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    Le 14 mai 2019, l'ARMB (Académie Royale de Médecine de Belgique) diffusait un communiqué de presse intitulé "Le véganisme proscrit pour les enfants, femmes enceintes et allaitantes". Retour sur un avis aberrant qui se place à l'opposé de la littérature scientifique disponible sur la question.
  • Antispécisme et négation des différences entre animaux et humains

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Les questions d'éthique animale occupent une place de plus en plus importante dans le débat public. La pertinence des points de vue exprimés à son égard demeure toutefois très inégale. Parmi eux, une position consiste à affirmer que l'antispécisme nie les différences existant entre les animaux et les humains. Qu'en est-il vraiment ?
  • Véganes, non véganes : et si on arrêtait d’instrumentaliser les drames ?

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    Le traitement médiatique réservé aux décès d'enfants imputés de façon abusive au végétalisme ou au véganisme est à dénoncer. Mais il est tout aussi important de dénoncer l'instrumentalisation de drames causés par l'ingestion de certains produits d'origine animale, dans le but de défendre le véganisme. Appel à la pondération, à la réflexion, et coup de gueule.
  • La corrida mise à mort par l'esprit critique

    Par | 8 commentaires | 6 recommandés
    La corrida, illégale presque partout en France, perdure pourtant dans onze départements. Ses adeptes la défendent avec un acharnement extrême dont la pugnacité n'a d'égale que l'invalidité des arguments avancés. Tour d'horizon de la malhonnêteté intellectuelle du monde tauromachique.
  • Véganisme, "régimes sans" et dérives sectaires

    Par | 3 recommandés
    Lorsqu'on refuse le statut de propriété imposé aux animaux -statut qui les expose aux traitements les plus éprouvants- il est cohérent de ne pas consommer ces derniers ou le fruit de leur exploitation. L'engagement animaliste va donc de pair avec le véganisme. Cela peut toutefois faire peur : "régime sans", "effet de mode", dérive "religieuse" ou "sectaire"... Qu'en est-il vraiment ?
  • "Les êtres humains sont carnivores, alors je mange de la viande"

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Certaines personnes affirment qu'il faudrait consommer des produits d'origine animale parce que les êtres humains seraient "naturellement carnivores (ou omnivores)". Selon le même procédé, d'autres prétendent qu'il faudrait cesser de consommer ces mêmes produits parce que les êtres humains seraient "naturellement végétariens (ou végétaliens)". Rapide mise au point.
  • Véganisme : pourquoi Paul Ariès, Frédéric Denhez et Jocelyne Porcher "ont tout faux"

    Par | 41 commentaires | 35 recommandés
    Dans une tribune publiée dans Libération, P. Ariès, F. Denhez et J. Porcher prétendent nous expliquer "pourquoi les végans (sic) ont tout faux." En enchaînant les raisonnements fallacieux sur fond de rhétorique anxiogène, ce texte révèle une incompréhension profonde de ce que sont l'antispécisme et le véganisme. Mise au point.
  • Véganisme, végétalisme : ce que dit la science

    Par | 147 commentaires | 24 recommandés
    Le véganisme est parfois décrit comme une mode, un régime alimentaire dangereux, une religion ou une lubie. Ces qualificatifs cachent les bases d'un mouvement reposant pourtant sur un principe moral que personne ne prétend refuser : ne pas nuire à autrui en l'absence de nécessité. D'un point de vue nutritionnel, que dit la science de ce caractère "nécessaire" ?
  • Portfolio

    Les exploité.e.s

    Par | 2 commentaires | 8 recommandés
  • Portfolio

    Des photos pour les sentients

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Parce que l'exploitation des animaux n'est plus nécessaire pour notre survie, elle est injuste. Nous avons aujourd'hui la possibilité de nous affranchir de cette exploitation ; nous en avons donc le devoir moral. Voici quelques photos pour faire passer le message.