Guillaume Lohest

Animation, réflexion et écriture

Ciney (Namur) - Belgique

Sa biographie
Formé en Lettres et en création littéraire, professeur et voyageur épisodique, animateur en éducation populaire, journaliste occasionnel, choriste et musicien amateur, père de trois enfants.
Son blog
15 abonnés Les Inconnues
Voir tous
  • Le jardin comme utopie

    Par
    Le pouvoir de séduction du jardinage semble traverser notre société depuis une quinzaine d’années d’une façon qui est propre à notre époque. Quelle est la signification profonde de ce "désir de jardin" au sens large ?
  • Le jardinage est-il politique ?

    Par
    Le jardinage, ce n'est pas uniquement cultiver des légumes. Le jardin nourrit, mais encore : il rassemble, fait rêver, épanouit, guérit, mobilise. On le voit en ville comme à la campagne. Il est l’ami de l’économe et du poète, du militant et du solitaire, du survivaliste, du pédagogue et du designer. Cinquième volet de cette rubrique : jardinage et politique.
  • Le jardin, cet aide-soignant... vraiment ?

    Par
    CC0 Domaine public CC0 Domaine public
    Le jardinage, ce n'est pas uniquement cultiver des légumes. Le jardin nourrit, mais encore : il rassemble, fait rêver, épanouit, guérit, mobilise. On le voit en ville comme à la campagne. Il est l’ami de l’économe et du poète, du militant et du solitaire, du survivaliste, du pédagogue et du designer. Quatrième volet de cette rubrique : les bienfaits du jardin sur la santé.
  • Le jardin, c'est le paradis !

    Par
    Le jardinage, ce n'est pas uniquement cultiver des légumes. Le jardin nourrit, mais encore : il rassemble, fait rêver, épanouit, guérit, mobilise. On le voit en ville comme à la campagne. Il est l’ami de l’économe et du poète, du militant et du solitaire, du survivaliste, du pédagogue et du designer. Troisième volet de cette rubrique : le jardin dans l'art, et l'art des jardins.
  • Mes récoltes, de vraies richesses ?

    Par
    Le jardinage, ce n'est pas uniquement cultiver des légumes. Le jardin nourrit, mais encore : il rassemble, fait rêver, épanouit, guérit, mobilise. On le voit en ville comme à la campagne. Il est l’ami de l’économe et du poète, du militant et du solitaire, du survivaliste, du pédagogue et du designer. Deuxième volet de cette rubrique : quelle est la valeur d’un potager ?