Son blog
33 abonnés Le blog de Hans.Cova
Voir tous
  • Dettes publiques: quand les enjeux excèdent les considérations arithmétiques (2/2)

    Par
    Bien que la théorie dominante émette des discours inquiétants sur l’endettement public (atteignant 120 % du PIB), une approche plus attentive à la complexité des phénomènes économiques apporte un tout autre éclairage. Dans la mesure où cette théorie néglige les recettes fiscales et omet l’importance des investissements publics, son analyse critique devient primordiale... Dernier volet.
  • Dettes publiques: quand les enjeux excèdent les considérations arithmétiques (1/2)

    Par
    Alors que l’endettement public devrait atteindre 120 % du PIB, la nécessité d’analyser les présupposés néolibéraux qui promotionnent la compression des dépenses sociales se fait de plus en plus pressante. Comme le reconnaissent aujourd’hui certains économistes orthodoxes (dont P. Artus), la question de la dette publique est autrement plus complexe que sa conception arithmétique... Premier volet.
  • L’actualité d’une pensée : Fred Hirsch et l’économie des biens positionnels (3/3)

    Par
    En décrivant les effets néfastes de la concurrence positionnelle sur la société, tout en démontrant les impasses structurelles (sociales) d’une croissance indéfinie, la pensée de F. Hirsch a également souligné les apories de l’individualisme méthodologique. Aussi l’efficacité d’une action collective nécessite-t-elle sans détours son dépassement théorique et pratique... Troisième et dernier volet.
  • L’actualité d’une pensée : Fred Hirsch et l’économie des biens positionnels (2/3)

    Par
    En décrivant les effets délétères de la concurrence positionnelle sur l’organisation sociale, en dépit des promesses véhiculées par l’idéologie de la consommation, la pensée de F. Hirsch n’est pas sans ébranler sa « justification quantitative » : la croissance. Or, en dépit d’une production de plus en plus abondante, celle-ci révèle très tôt ses contradictions structurelles... Second volet.
  • L’actualité d’une pensée : Fred Hirsch et l’économie des biens positionnels (1/3)

    Par
    Sans doute est-ce l’une des qualités des œuvres classiques : leur portée transhistorique. Transcendant le moment de leur énonciation, leurs mots se conjuguent toujours au présent. La pensée de F. Hirsch en témoigne fortement. En pointant, dès les années 70, les limites sociales de la croissance axées sur une analyse des biens positionnels, son actualité est riche d’enseignements... Premier volet.