Hocine kerzazi

Enseignant, chercheur.

Poitiers. - France

Sa biographie
Hocine Kerzazi, doctorant au Centre de Recherches Historiques de l’Ouest (2011-2017), a contribué aux activités du réseau interdisciplinaire de recherche (DCIE), de l’Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA) et de l'Association française d'histoire religieuse contemporaine (AFHRC). Ses recherches portent sur l’état de l’enseignement islamique de l’arabe en France et met en évidence les thèmes, réseaux et références qui sont à l’œuvre dans ce champ important. Membre du Centre de Recherches Historiques de l’Ouest (CERHIO) Membre du du réseau interdisciplinaire de recherche (DCIE) Membre de l’Association Française d’Histoire Religieuse Contemporaine (AFHRC) Membre de l’Association Française des Arabisants (AFDA) Membre de l’Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA)
Son blog
13 abonnés Le blog de Hocine kerzazi
Voir tous
  • Origines de l’islam : le déni musulman

    Par
    Certains détracteurs musulmans persistent à nier l’évidence des découvertes nouvelles de la recherche historique. Celles-ci invalident désormais le substrat de la tradition musulmane dont les grandes lignes prévalaient naguère dans les milieux scientifiques. Cela semble inacceptable pour ceux qui font prédominer leur foi sur la réalité que la science a mise au jour.
  • Le Hadith aux abois

    Par
    Le hadith est un marqueur emblématique d'une surréalité historiographique musulmane. Les investigations historico-critiques ne laissent plus guère de doute sur l’authenticité de ces récits prophétiques, même si peu de musulmans ont encore sacrifié à cette conviction.
  • Médine : le paravent de l’ambiguïté

    Par
    Le chanteur Médine assure, malgré l’antagonisme des termes, vouloir « assainir le débat public ». Une noble intention qui ne résiste pas à l’épreuve des faits. Comment prétendre assurer les conditions d’un dialogue serein quand des clichés d’une malveillance criante sont martelés clip après clip ?
  • L'islam total

    Par
    Certains apologètes musulmans font valoir la vocation d’un islam idéal, prompt à solutionner tous les maux du monde dans toutes les dimensions de la vie sociale. On y trouve déployée une véritable islamisation de la modernité dont la préemption fait violence à la raison en ce qu’elle entretient une confusion générale de valeurs jamais définies.
  • Les « mirages scientifiques » du Coran

    Par
    Aux critères de la rigueur et de l’honnêteté intellectuelles, cet article livre un panorama historique sur le concordisme islamique dont le succès ne se dément plus aujourd’hui malgré le mépris que celui-ci affiche pour la neutralité qui sied à toute démarche scientifique.