jean françois thomas

retraité

Fagniéres 51 - France

Sa biographie
né le 23 octobre 1947 à Verdun Ancien officier marinier j' ai effectué une carrière de dessinateur industriel dans le civil
Son blog
6 abonnés Le blog de jean françois thomas
Voir tous
  • Le temps de Planck et la planéte terre dans le systéme solaire.

    Par
    Avec la valeur possible de i trouvée avec les équations des nombres qui dépendent du nombre d'or je calcule l'angle d'orientation nord / sud de la Grande Pyramide, avec la valeur de cet angle je trouve le logarithme népérien du temps de Planck et que la planète terre à une position dans le système solaire qui dépend de ce temps de Planck.
  • Le temps de Planck, le 4 mars 1970 et le 11 septembre 2001

    Par
    Avec pi je calcule l’énergie dissipée par star bomba la bombe russe du 30 octobre 1961, de la quantité de matière qui a provoqué cette fission fusion je déduis le logarithme népérien de la masse du trou noir au centre de notre galaxie et ensuite le temps de Planck, ceci me permet de lier la disparition du sous marin Eurydice et l'attentat du 11 septembre 2001.
  • Chronologie de tragédies dans le passé et le temps de Planck

    Par
    Il y a des relations entre le temps de Planck, la périhélie, la vitesse du soleil et les équations qui dépendent du nombre d'or, de ces relations je déduis avec la décélération accélération de la planète terre la chronologie par rapport à la périhélie des disparitions de deux sous marins au vingtième siécle.
  • Chainage d'événements ayant un lien entre eux

    Par
    Je démontre que star bomba, la bombe russe de 57000 kilotonnes de TNT, a provoqué dans son futur une suite d'événements suivant une chronologie qui indirectement dépend du nombres d'or ( 1,618033989 )
  • L'imaginaire et le soleil ( Osiris ) correction

    Par
    Avec les valeurs de i = ( - 1 exposant 0,5 ) et i = + 0,168117388 valeur trouvée dans le billet du 8 / 12 / 2020, je démontre que la combustion hydrogène / / hélium dans le soleil dépend de pi ( 3,14159 ) et de ces valeurs de i l'imaginaire.