jean françois thomas

retraité

Fagniéres 51 - France

Sa biographie
né le 23 octobre 1947 à Verdun Ancien officier marinier j' ai effectué une carrière de dessinateur industriel dans le civil
Son blog
6 abonnés Le blog de jean françois thomas
Voir tous
  • L'étoile de Bethléem, le mot dieu et la qité

    Par
    Avec le nombre d'or je calcule un nombre très proche du nombre de branches de l'étoile de Bethléem, avec ce nombre je trouve le cryptage numérique du mot dieu qui est lié à l'inconscient et la correspondance entre le kilogramme et la qité unité de masse de l’Égypte antique.
  • Le cycle du soleil, le mot dieu et la pyramide de Keops

    Par
    Avec pi ( 3,14159 ), e ( 2,718 ) et le nombre d'or ( 1,618 ) je calcule le cycle du soleil, de ce cycle je déduis le cryptage du mot dieu, ensuite avec l'accélération de la planète terre et ce cycle du soleil je trouve la vitesse moyenne du soleil dans la galaxie la Voie Lactée, cette vitesse du soleil convertie en coudées / seconde je la détermine aussi avec les dimensions de la Pyramide .
  • Dieu et le rang ces lettres dans l'alphabet

    Par
    En cryptant le mot dieu avec le rang de ces lettres dans l'alphabet je déduis la fréquence des neurones du cœur humain, ensuite avec ce cryptage et la vitesse de la lumière je trouve le nombre moyen d'atomes dans le corps humain et la masse actuelle du trou noir au centre de la Voie Lactée notre galaxie.
  • La distance de Planck, le soleil et dieu

    Par
    Avec la masse du trou noir de Schwarzschild ayant pour horizon la distance de Planck, je trouve la masse de la fusion à l'intérieur du soleil et avec cette masse en fusion et la vitesse de la lumière je déduis le nombre entier qui avec le rang des lettres dans l'alphabet qui le compose code le mot dieu puis avec ce nombre entier je calcule une fréquence de Schumann.
  • La distance de Planck, le soleil et dieu

    Par
    Avec la masse du trou noir de Schwarzschild ayant pour horizon la distante de Planck, je trouve la masse de la fusion à l'intérieur du soleil et avec cette masse en fusion et la vitesse de la lumière je déduis le nombre entier qui avec le rang des lettres dans l'alphabet qui le compose code le mot dieu puis avec ce nombre entier je calcule une fréquence de Schumann.