Blog suivi par 373 abonnés

Miroir de drame.org

Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Bagnolet - France
À propos du blog
4000 articles depuis 2005 - Blog quotidien généraliste avec des spécialités (musique et CD, cinéma et DVD, multimédia, expositions, politique, cuisine, projets persos, etc.) -
  • Le son sur l'image (27) - Rien que du cinéma ! 3.6.2

    Par
    carton-semeniako
    2e partie de ce chapitre avec deux films que j'ai réalisés en 1993, "Idir et Johnny Clegg a capella" tourné en Algérie et en Afrique du Sud, et "Le sniper" pendant le siège de Sarajevo. J'y aborde aussi mon rôle de directeur musical des Soirées des Rencontres d'Arles, 1+1 une histoire naturelle du sexe, des films de Françoise Romand dont j'ai composé la musique, etc.
  • Nāga d'Alexandra Grimal

    Par
    alexandra-grimal-naga
    Le soleil irradie Nāga, le double album d'Alexandra Grimal, un soleil mythique, immémorial, tandis que le nāga est ce cobra pouvant prendre forme humaine, voyager sous terre, nager dans l'eau et voler dans les airs, prenant en charge la fertilité des sols et la fécondité des femmes...
  • Le son sur l'image (26) - Rien que du cinéma ! 3.6.1

    Par
    la-nuit-du-phoque-2
    Étudiant à l’Idhec... La nuit du phoque... Des musiques pour le cinéma et la télévision... Marcel Trillat, Jocelyne Leclercq à la Cinémathèque Albert Kahn, discours de la méthode, Dominique Cabrera, douleurs des Shadoks, Dominique Belloir, Jacques Monory, Patrick Barbéris... (1ère partie / reprise de la publication chapitre après chapitre)
  • Antiquity de Palotaï-Argüelles-Sciuto

    Par
    antiquity
    Décidément la scène hongroise recèle de musiciens passionnants, réaction logique face à un gouvernement hyper-réactionnaire. Il ne suffit pas de clamer la révolution, il faut surtout l'incarner dans son quotidien, dans le collectif et dans sa tête. Le son du trio de Csaba Palotaï est celui d'un ensemble, d'un "tous ensemble" salutaire...
  • L'ail noir

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    ail-noir
    J'aime tant ce sublime mets que j'ai acquis un fermenteur d'ail noir. La caramélisation prend douze jours à 80°C. Non seulement c'est délicieux et se combine avec pratiquement tout, mais l'ail noir a quantité de qualités thérapeutiques...
  • La résonance, remède à l'accélération

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    hartmut-rosa
    Le philosophe Hartmut Rosa, héritier de l'École de Francfort, oppose le concept de résonance à celui de l'aliénation. En cinq courts textes très faciles à lire, il interroge l'époque qui s'est emballée de façon extrêmement inquiétante et nous incite à nous ouvrir au monde et aux autres sans mysticisme aucun...
  • Chacun ici porte un uniforme

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    burnt-weeny-sandwich
    Comment lutter contre le formatage ? Le pire est celui des esprits puisqu'il induit tous les autres. Toutes les sociétés ont été construites sur des formatages. Pouvons-nous échapper à l'uniforme ? Ces interrogations m'amèneront à aborder demain un petit livre sur l'aliénation et comment s'en délivrer...
  • Dave Made a Maze, un film en carton-pâte

    Par
    dave-made-a-maze
    Dave Made a Maze est un film totalement délirant, sorte d'élucubration potache inspirée des jeux vidéos, pastiche d'un film d'épouvante, entièrement tourné dans un labyrinthe de carton-pâte à grands renforts d'effets spéciaux amoureusement bricolés.
  • Bam Balam

    Par | 2 recommandés
    bam-balam
    Le Label Bam Balam publie des disques qui affirment le rock comme musique de l'électricité et de l'énergie, fut-il improvisé et expérimental. Très différents les uns des autres, les CD de Steve Dalachinsky & The Snobs et de Signs of Silhouette, comme le vinyle de Rough & Wojtyla avec Richard Pinhas, m'ont simplement emballé...
  • Par tous les temps

    Par
    temps
    Par une sorte d'entraînement cousin de la schizophrénie, je mène de front présent, passé et futur. Si l'on ajoute le futur antérieur et le conditionnel, on peut imaginer la gymnastique quantique que ce sport impose... Si le passé risque la paralysie par nostalgie ou révisionnisme, l'anticipation ouvre les portes du rêve...