Blog suivi par 361 abonnés

Miroir de drame.org

Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Bagnolet - France
À propos du blog
4000 articles depuis 2005 - Blog quotidien généraliste avec des spécialités (musique et CD, cinéma et DVD, multimédia, expositions, politique, cuisine, projets persos, etc.) -
  • Effondrement

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    cataclysme
    Je ne reconnais plus le paysage. Pendant quinze ans le beau temps s’est moqué de la météo, qu’il pleuve ou qu’il vente, qu’il grêle ou qu’il neige, que la canicule nous assaille ou que la chaudière tombe en panne. J'étais heureux. Je sentais évidemment les problèmes que l'on assimilera plus tard aux signes avant-coureurs. On dit toujours cela après l'orage...
  • Les 1001 nuits de Harpon au Château Perché

    Par | 2 recommandés
    harpon-2
    Pour jouer à l'Orée de la clairière, une des 8 scènes du Festival Château Perché qui se tient cette année au Château d'Avrilly dans l'Allier, Amandine Casadamont aux platines vinyle et ma pomme aux claviers improviserons 10 contes des 1001 nuits, dans celle de samedi à dimanche de 1h à 4h du mat, les seules heures où je dors habituellement !
  • Les disques GRRR sur Bandcamp

    Par | 5 commentaires | 2 recommandés
    bandcamp-news
  • Absence

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    asile
    La maison semble abandonnée, sur le mur décrépit est accrochée l'image d'un rêve, le ciel bleu, le soleil et la mer, les portes sont autant de possibles que d'impossibles, les fenêtres ouvertes sur un lendemain dont on ignore tout encore. Un asile, une île, déserte...
  • Il n'y a plus de secret

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    jjb-centenaire
    Dans une lettre datée du 5 novembre 2052, Laure Nbataï écrit : "En 2018 Jean-Jacques Birgé se tourne vers son passé en enregistrant une pièce par décennie, réfléchissant à la fois son parcours et l’époque où il s’inscrit. En hommage à son père féru de science-fiction, il imagine également les décennies à venir, composant trois pièces d’anticipation...
  • Transhuman/ce par l'Anguison Quartet

    Par
    anguison-quartet
    J'ai commencé par sentir un léger frémissement. Le vent a fait bouger les feuilles. C'est ce que j'ai cru avant de lire le titre de la pièce, Hanuman Dance. Il y avait donc quelqu'un dans l'arbre. Un langur à face noire ? Ou un truc carrément plus gros ? En réalité ils étaient quatre, Fabrice Charles, Nicolas Nageotte, Jacques Di Donato et Roméo Monteiro...
  • Disparition mystérieuse de toute une vie

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    jjb-cover
    Le transporteur a perdu le stock. Impossible de le localiser. Le feuilleton a engendré suffisamment de tensions additionnées à d'autres problèmes pour que nous ne partions plus en vacances. J'ai défait les valises. Le repressage devrait être livré mercredi prochain. Mais puis-je avoir confiance après tant de contrordres ? L'objet est si particulier que l'énigme n'en est que renforcée...
  • Le bestiaire de Romain Baudoin au torrom borrom

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    romain-baudoin-bestiari
    J'aime trop la guitare électrique lorsqu'elle survole les grands espaces, les saturations et les larsens qui s'en échappent comme des réacteurs. J'aime trop la manivelle de la vielle qui rythme les danses rituelles d'un autre temps que l'on ne sait s'il est d'hier ou de demain. J'aime trop le rock médiéval de la 3e Oreille pour ne pas m'enthousiasmer à l'écoute du Bestiari de Romain Baudoin...
  • Les doigts chauves

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    cactus
    Lorsque mon cactus a basculé j'ai eu l'idée saugrenue de le rattraper au vol...
  • Mon frigo en double page

    Par | 4 recommandés
    mon-frigo-par-degorce
    Il n'y a pas que le mien. De 1993 à récemment, Olivier Degorce a photographié quantité de réfrigérateurs dont le contenu en raconte long sur leurs propriétaires. Le livre Fridge Food Soul dresse également un portrait de l'époque et du temps qui passe au travers des emballages et de la variété de victuailles et de breuvages qui s'offrent à nous lorsqu'Olivier ouvre les portes du froid...