jean-pierre thibaudat

journaliste, écrivain, conseiller artistique

Paris - France

Sa biographie
Journaliste à Libération de 1978 à 2006 (successivement responsable de la rubrique théâtre, journaliste culture, correspondant à Moscou, grand reporter), d'avril 2006 à avril 2016 conseiller artistique du festival Passages (Nancy puis Metz), création du blog "Théâtre et balagan" en 2007 sur Rue89 jusqu'en février 2015 et depuis cette date tenue du blog "Balagan" sur Mediapart
Son blog
524 abonnés Balagan, le blog de Jean-Pierre Thibaudat
Voir tous
  • «Soyez maudits, bande de salauds, tout cela c’est à cause de vous»

    Par
    Pour son premier roman, « Une suite d’événements », le journaliste russe Mikhaïl Chevelev nous plonge dans l’histoire récente de son pays : guerres (Tchétchénie, Ukraine), corruption, police, prises d’otage, presse. A travers l’histoire d’un soldat russe ordinaire poussé par sa vie dans le terrorisme.
  • Belle rencontre entre Olivier Perrier et Carole Thibaut

    Par
    Chronique des créations en voie de disparition ? (2). Elle a hérité de lui le Théâtre des îlets à Montluçon dont il fut l’un des fondateurs. Aujourd’hui, elle met en scène et joue avec lui une belle pièce qu’elle a écrite avant de le rencontrer : « Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars ». C’est beau, le théâtre, à la croisée des chemins.
  • Un filet d'eau nommé Jean Rhys

    Par
    Scène de "Les tigres sont plus beaux à voir" © Bellamy Scène de "Les tigres sont plus beaux à voir" © Bellamy
    Chronique des créations en voie de disparition (I). Après Unica Zürn et Madame de la Fayette, Magali Montoya nous entraîne dans les méandres d’une autre femme-écrivaine, née dans une île des Petites Antilles britanniques, débarquant en Angleterre à l’âge de seize ans, s’installant à Paris dans les années Vingt : Jean Rhys. Une vie et une œuvre faite d’éclipses.
  • Le grand Nicolas

    Par
    Rares sont les livres écrits par des acteurs qui essaient, sans filtre, de parler de leur pratique. C’est ce que tente et réussit magnifiquement Nicolas Bouchaud dans « Sauver le moment », se penchant à mi-vie sur quelques individus et travaux scéniques, jalons de son itinéraire.
  • Théâtre au lycée: l’amour à mort

    Par
    Scène de "Dear Prudence" © Victor Tonelli Scène de "Dear Prudence" © Victor Tonelli
    Mise en scène par Chloé Dabert, la pièce de Christophe Honoré « Dear Prudence », écrite pour le programme « Lycéens citoyens, sur le chemin du théâtre », va se donner dans une dizaine d’établissements. Un concours de subtilités.