Blog suivi par 520 abonnés

Balagan, le blog de Jean-Pierre Thibaudat

journaliste, écrivain, conseiller artistique
Paris - France
  • Disparition de Jean-Marie Boeglin

    Par | 3 recommandés
    Jean->Marie Boeglin en 1984 à Chalons © dr Jean->Marie Boeglin en 1984 à Chalons © dr
    Il n’a pas écrit ses mémoires, il n’a pas fait un roman de sa vie et pourtant sa vie fut on ne peut plus romanesque, mêlant l’amour du théâtre et l’anti-colonialisme sous le signe commun de l’engagement. A 92 ans, Jean-Marie Boeglin vient de disparaître. Le théâtre à Lyon, à Grenoble et à Alger perd un vieux compagnon de route.
  • Disparition de Jacques Fornier

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    L’acteur, formateur, passeur et metteur en scène Jacques Fornier né en 1926 s’est éteint à Besançon ce 14 novembre. Le théâtre de Bourgogne luit doit d’être né, Jorge Lavelli et la compagnie Vincent-Jourdheuil d’avoir signé chez lui les spectacles qui les ont fait reconnaître. Des centaines d’acteurs lui sont gré de l’avoir fréquenté. Mort d’un homme bon.
  • Nous n’irons plus aux Jean Bois

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L’auteur, acteur et directeur de compagnie Jean Bois est mort, mettant fin à une aventure qu’il partageait avec sa compagne et muse, Dominique Constantin. Tristesse.
  • Les théâtres sont fermés au public, que faire?

    Par | 7 commentaires | 4 recommandés
    Devant le gouffre abyssal dans lequel sont plongés les théâtres fermés mais au travail, bon nombre de spectacles prêts ou en répétition risquent leur survie tandis que les théâtres cherchent à garder le contact avec le public. Lectures, jeux, voire ce succédané fallacieux qu’est la captation, etc. Analyse et inventaire.
  • Ses acteurs polonais, français, lituaniens parlent du travail avec Krystian Lupa

    Par
    Répétions de "Salle d'attente" version polonaise © Natalia Kabanow Répétions de "Salle d'attente" version polonaise © Natalia Kabanow
    On espérait voir en France, tôt ou tard, « Mo Fei », son spectacle fait en Chine avec des acteurs chinois et « Capri, l’île des fugitifs » fait à Varsovie avec ses acteurs polonais. Les verra-t-on un jour ? En attendant de retrouver ce génie de la scène européenne, un livre nous entraîne au cœur du théâtre de Krystian Lupa : Les Acteurs.
  • Jean-Pierre Vincent, le père fédérateur

    Par | 10 commentaires | 19 recommandés
    Jean-Pierre Vincent ne signera plus de mises en scène, ne dirigera plus aucun cours, ne découvrira plus de pièces méconnues. A 78 ans, atteint du Covid, le corps de ce combattant du théâtre vivant a lâché, emportant avec lui son ironie mordante, sa fraternité, sa pugnacité, son civisme en actes. Père parmi ses pairs, fédérateur obstiné, il avait porté haut les mots collectif et transmission.
  • Se fondre dans le théâtre de Christophe Pellet

    Par
    La dernière pièce de Christophe Pellet, « Les Rêveurs », a été publiée en juin dernier. Deux ans plus tôt, c’était « Aphrodisia ». Des pièces insaisissables et magnifiques. Seront-elles un jour portées à la scène ? La question n’est pas d’actualité puisque les théâtres sont fermés. Et si on lisait « Les Rêveurs »... Et si on en rêvait...
  • Non, je ne verrai pas...

    Par | 42 commentaires | 56 recommandés
    Le président de la République a laissé entendre par son silence son « oubli » de la culture, que cette dernière n’est pas une nécessité, une source de connaissance, de réflexion, de beauté, un baume, un supplément d’âme, mais une distraction dont on peut se passer. Que les travailleurs qui la font vivre ne comptent pas. Inventaire du cimetière théâtral de novembre.
  • Une heure à l’écoute de Marguerite Duras en play Bach

    Par
    L’actrice Cécile Coustillac lit des pages de « La Vie matérielle » de Marguerite Duras entrecoupées au violon par Marieke Bouche jouant des extraits de sonates et partitas de Johann Sebastien Bach.
  • « Juste la fin du monde » de Lagarce au programme du bac et de la compagnie Processes

    Par | 1 recommandé
    Scène de "Juste la fin du monde" © Gordon Spooner Scène de "Juste la fin du monde" © Gordon Spooner
    Avec « Le Malade imaginaire » de Molière, et « Les Fausses Confidences » de Marivaux, « Juste la fin du monde » de Jean-Luc Lagarce est au programme du bac des classes de première de la voie générale. Belle coïncidence, la pièce est actuellement jouée vigoureusement par la compagnie Processes.