Blog suivi par 56 abonnés

Le blog d'un médecin gériatre

  • Vieillir sous contrôle médical, quand la gériatrie devient médecine du vieillissement

    Par | 9 commentaires | 16 recommandés
    Ce texte s’intéresse à l’évolution de la gériatrie, à sa segmentation en sur-spécialités en raison de l‘accumulation des connaissances. Il interroge également l’objet du soin une fois la gériatrie devenue médecine du vieillissement et le risque d’un impératif à vieillir sous contrôle médical.
  • Balade botanique en Covidie

    Par | 16 commentaires | 27 recommandés
    Durant la pandémie, le coronavirus a contaminé non seulement les corps, mais aussi la langue et particulièrement la novlangue managériale à l’hôpital. Bien que disposant déjà d’un lexique fourni, celle-ci s’est étoffée de tout un tas de mauvaises herbes invasives.
  • Faire face à l’effondrement du service public de santé

    Par | 2 commentaires | 10 recommandés
    [Rediffusion] Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
  • Aux origines de l’effondrement du service public de santé

    Par | 63 commentaires | 94 recommandés
    Photo by Mulyadi on Unsplash Photo by Mulyadi on Unsplash
    Considéré jusqu’au début des années 2000 comme le meilleur du monde, le service public de santé français avec ses deux piliers, l’hôpital public et les professionnels de santé de premier recours, s’effondre peu à peu. Cet article porte sur l’analyse structurelle de cette destruction progressive et dresse le tableau alarmant de l’évolution de la démographie des soignants.
  • Langagement, le poison de la novlangue managériale à l'hôpital

    Par | 15 commentaires | 23 recommandés
    Depuis plusieurs années, la gestion de l’hôpital public s’apparente de plus en plus à celle d’une entreprise privée. Elle s’appuie sur une logique managériale inspirée de l’industrie : le Nouveau Management Public (NMP). Sa diffusion à l’hôpital repose sur la prolifération d’une novlangue managériale exerçant une puissante action sur le comportement des agents : le langagement.
  • Ni le bruit des bottes, ni celui des chaussures à bout pointu

    Par | 62 commentaires | 101 recommandés
    Toutes les élections présidentielles sont désormais rythmées par ce vil chantage : faire barrage ou être complice du fascisme. Nous refusons cette alternative infernale. La démocratie ne consiste pas obliger les électeurs à voter avec un pistolet sur la tempe. Car n’en doutez pas : si on évite la catastrophe en 2022, on ne l’évitera pas en 2027.
  • Penser autrement le soin à l’hôpital public

    Par | 5 commentaires | 11 recommandés
    À l'hôpital public, devenu hôpital-entreprise, le carcan managérial et budgétaire impose des normes bureaucratiques et de rentabilité qui contraignent l'exercice du soin. L'expérience de la 1ère vague de la pandémie de Covid-19 a démontré que le soin libéré de ce cadre était plus pertinent. Les leçons de cette fenêtre bien trop vite refermée ne semblent malheureusement pas avoir été retenues.
  • Gestion de la crise sanitaire et de la santé

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Restrictions sanitaires : " Ce sont des méthodes managériales ", se désolent deux médecins © Sputnik France
    Un entretien vidéo autour des dysfonctionnements de notre système de santé et de la gestion de la pandémie Covid.
  • Le manifeste des 43 pour une Sécurité sociale intégrale

    Par | 2 recommandés
    Un collectif de soixante-neuf professionnels de santé, chercheurs et personnalités de l’éducation populaire et de la culture proteste, dans une tribune au « Monde », contre le risque d’enterrement de la réforme de la Sécurité sociale sous la pression des assureurs et des mutuelles.
  • Défendre le vivant contre le capitalisme

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Ce texte se veut une modeste réponse à l’article de Frédéric Lordon « Pleurnicher le vivant ». Dans ce texte, l’auteur fustige les penseurs du vivant qui ne semblent pas vouloir réaliser ou expliciter le lien entre destruction du vivant et capitalisme. Nous nous permettons ici de nuancer ce constat.