• 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 13 favoris
  • 0 contact
Voir tous
  • Un été qui commence en Despentes raide

    Par
    Après le texte de Didier Eribon « Retour à Reims », portrait de la classe ouvrière rémoise des années 60, Thomas Ostermeier est de retour au Théâtre de l'Odéon. Il croque l’odyssée au vitriol d’une société à la déroute dépeinte par Virginie Despentes dans « Vernon Subutex ».