Blog suivi par 38 abonnés

Le blog de le moine copiste

  • Hold up sur la pensée transformée en torrents de boue

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Pas de complot. " Parlons plutôt de VÉLLÉITÉ de complot. Il suffit pour s’en convaincre de constater l’état de délabrement de l’empire sur lequel ces comploteurs pensent régner, avec leurs économies dévastées, leurs finances sous perfusion, leurs dirigeants cinglés (Trump, Biden, Macron…)." Yetiblog.
  • Gilets jaunes an 2 : leur apport déterminant dans la lutte des classes

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    « Le régime Macron a été brisé psychologiquement par les Gilets jaunes » (Emmanuel Todd, décembre 2018). Le Yeti blog revient sur l'importance politique du mouvement dont on fête le second anniversaire.
  • Le 17 novembre 2020, les gilets jaunes ont deux ans !

    Par | 3 recommandés
    Klaxonner pour se souvenir que la lutte continue. En ces temps de soumission à la dictature sanitaire, beaucoup commencent à se rendre compte que le gouvernement cherche surtout à contrôler l'espace public, à éviter les mouvements de colère légitime et toute expression d'une pensée politique différente.
  • La loi d'exception permanente, c'est la dictature.

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    La mise en place de cette dictature ne repose sur aucun complot, mais une simple croyance mortifère et aveugle : le monde ne peut fonctionner que sous la loi du marché capitaliste et l'exploitation du travail humain. Imposer cette violence suppose quelques ruses.
  • Couvre-feu : le message brouillé

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Devant les messages contradictoires et les décisions hasardeuses, les discours critiques fleurissent. Mais rejeter la faute sur les uns ou les autres évite surtout de remettre en cause les catégories fondamentales du capitalisme, ce système auquel chacun participe à des places différentes.
  • "Le travail, il faut l'abattre "

    Par | 1 recommandé
    "Du travail industriel jusqu’au « travaux à la con » E. Cassais montre qu’aucune tâche ne saurait échapper à la perversité et à l’horreur du travail salarié. Il n’y pas de bon travail, pas de valeurs du travail à défendre puisque le travail se réduit tout entier à sa valeur marchande. Le travail et le capitalisme étant indissociables, on ne saurait supprimer l’un sans mettre fin à l’autre."
  • Le capitalisme aboutit à l'euthanasie économique

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Dans sa logique de recherche continuelle de profit, le capitalisme pousse l'exploitation du travail jusqu'à rendre une partie de la population superflue. Pour les autres, la logique revient à travailler jusqu’à la mort : deux visions d'une euthanasie économique.
  • La tentation du RIB, une fausse bonne idée.

    Par
    Le R.I.B. revenu universel de base refait surface dans les débats, suite aux mesures de soutien face à la crise du COVID. Mais sans comprendre la nature exacte du travail et de l'argent dans le système capitaliste, les arguments sont faussés et l'analyse tronquée. Si les ultra-libéraux le défendent, on peut légitimement se poser la question :" est-ce une réelle avancée pour la population ? "
  • Comprendre la véritable nature de la croissance pour mieux combattre le capitalisme.

    Par | 1 recommandé
    " La fameuse « croissance obligatoire », qui est vénérée et suivie comme une sorte de dogme religieux dans toute la société n'est (...) rien d'autre que la manifestation de la dynamique d'accumulation capitaliste dont le seul but est de faire plus d'argent avec de l'argent. "
  • Marchandise-déchet, homme superflu : la véritable nature du capitalisme.

    Par | 2 recommandés
    Réfléchir au capitalisme, c'est comprendre la nature de la valeur, de la marchandise et du travail qui la produit. La marchandise-déchet ne pose pas seulement le problème de la pollution mais dévoile son rôle : être un simple support transitoire du fétiche-capital pour créer de la valeur.