Léa Guessier

Collectif d'agents publics engagé.e.s

Sa biographie
Léa Guessier-Liedde est un collectif d'agents publics se réunissant régulièrement pour examiner les politiques publiques qu'ils et elles contribuent à élaborer, contrôler et mettre en œuvre. En tant qu'agents publics, nous souhaitons exposer, à partir de nos expériences professionnelles, les biais détournant l'administration de la poursuite de l’intérêt général. En tant que citoyen.ne.s, nous sommes préoccupé.e.s par l'affaiblissement et la disqualification du débat politique notamment face aux considérations budgétaires et sécuritaires. Dans ce contexte, nous aspirons à participer au débat public et politique, notamment en explicitant les choix et les valeurs qui sous-tendent les politiques publiques actuellement mises en œuvre. Nous nous nourrissons d'échanges avec les mouvements associatifs et syndicaux. Ce blog présente le résultat de ces réflexions et espère recueillir les vôtres.
Son blog
12 abonnés Le blog de Léa Guessier
Voir tous
  • Dangereux et évitable : le credo de la baisse des dépenses publiques en question

    Par
    "Maîtrise de la dépense", "baisse des prélèvements obligatoires", "redressement des comptes publics" etc. Le langage administratif ne manque pas d'imagination pour qualifier les coupes budgétaires. Derrière une obsession aux atours techniques, beaucoup de confusions et, surtout, un débat profondément politique : quelle part de notre richesse nationale souhaite-t-on répartir démocratiquement ?
  • La régulation financière doit échapper aux lobbys

    Par
    La démission de N. Hulot du ministère de l'environnement a appelé l'attention du débat public sur l'omniprésence des lobbys, à tous les niveaux du pouvoir. Outre l'environnement, cette omniprésence est notamment flagrante en matière de régulation financière, où l'administration s'appuie constamment sur l' "expertise" des groupes d'intérêts. Des relations à repenser en profondeur.
  • La "haute" administration comme parti présidentiel : une confusion dangereuse

    Par
    Plus que la ligne politique du Gouvernement, somme toute assez classique, c'est son origine sociologique et idéologique qui semble constituer une des caractéristiques majeures du macronisme. Aujourd'hui en effet, dans ces deux dimensions, la communion entre administration et Gouvernement est totale, comme si la "haute" administration était devenue le véritable parti présidentiel.