Mouloud Akkouche

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...

Sa biographie
Fictioréalités au fil de l'actualité
Son blog
239 abonnés En vrac
Voir tous
  • Élever le débacle

    Par
    RIP le débat ? Après la revue du même nom enterrée récemment. Qui se souvient du frottement d’idées ? Argument contre argument. Avec la possibilité de convaincre l’autre ou d' être convaincu par lui. Avec sa part d’ego,de mauvaise foi, manipulation... L'humain n'est pas un ange. Mais nul ne détient la vérité. Là où le bât du débat blesse aujourd'hui ?
  • Siècle des illuminés

    Par
    Mon front contre la vitre de la classe. Un élève plus concentré sur le dehors que sur la voix du prof. Je détestais l’école. Comme en salle d'attente rivé sur mon siège. Chaque matin vécu comme une punition. Avant la rencontre avec une prof. Sonnerie d'ouverture des portes. Le collège commence à s'agiter. Que va donner cette rencontre ?
  • En sang réel

    Par
    Une personnalité publique a décidé de quitter les réseaux sociaux. Le dernier post de la romancière commenté sur les ondes de France-Inter. Un choix respectable. Sans doute le fruit d’une profonde réflexion.Et un énorme dégoût face au dernier crime barbare. Compréhensible de vouloir refuser de participer au chantier de haine virtuelle. Et en sang réel.
  • Barbares de luxe

    Par
    Mon fils de treize ans est choqué par l'acte des collégiens ayant dénoncé le prof contre de l'argent. Comme la majorité du pays. Tous unis contre la barbarie. Il fond en larmes. Je lâche mon clavier. Nous discutons un long moment. Avant de retourner à mon bureau. Me replonger dans un dossier urgent. Une très importante négociation commerciale.
  • Capture du temps

    Par
    Se reconnecter. Comme s' il débranchait un à un chaque cordon relié à son histoire. Tous ceux qui ont poussé depuis sa naissance. Papa, Maman, l’école, les amours, les amis, les médias… Cette toile de liens visibles et invisibles l’alimentant jour et nuit. Comme si son corps était en permanence relié. Enfin sans cordon ni filtre.