Mouloud Akkouche

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...

Sa biographie
Fictioréalités au fil de l'actualité
Son blog
249 abonnés En vrac
Voir tous
  • Dernier poème avant la sortie

    Par
    Une fiction-poème pour fermer ce blog. Ouvert le jour du massacre de Charlie et se fermant autour du "20ème anniversaire" d'un autre attentat. Mais ce jeune siècle n’a pas encore dit son dernier mot. L’espoir et la beauté non plus. Siècle à suivre… Que dire sur cette expérience sans trop s’étaler? Une très belle aventure de plus de cinq ans. Et un grand merci aux lecteurs et lectrices de ce blog !
  • Les calculettes de l'ignoble

    Par
    Combien peut rapporter cette horreur ? Certains ont attaqué la comptabilité. Rien de nouveau sous le ciel des vampires d’actualités.Eux gagnent à tous les coups.Mais peu importe ces ignobles- de tous bords. La majorité des internautes, réagissant sur les réseaux sociaux, est sincèrement touchée. En colère. Et en empathie avec les proches d'une femme lâchement assassinée.
  • «Je suis mon plus beau jour»

    Par
    Tuer le temps est un crime parfait. Pas la moindre trace, ni besoin d’arme. Le mode opératoire est différent selon les tueurs.Certains dans une course fébrile à faire et être visible à tout prix.Surtout pas de silence ni fissure susceptible de lézarder son agenda.Tandis que d’autres se contenteront de ralentir.Ne rien faire et sortir des radars de l’ego-localisation.Cinq ans que Lola tue le temps.
  • Vaccin anti certitudes

    Par
    Vacciné sans devenir adulte. Petit sourire après ma piqûre citoyenne. Les paroles de la chanson des «vieux amants» me sont revenues. Indéniable que nous sommes dans l’ère du responsable ensemble. Piqûres de rappel d'injonctions en boucle du métro au TER en passant par la radio dès le réveil. Des consignes désormais intériorisées. Notre bagage mental bien étiqueté ?
  • Le goût de l'avis

    Par
    Au commencement était son avis. Un grand bavard capable de donner son avis sur tous les sujets. Et au quotidien. En plus avec des arguments étayés. Un redoutable combattant du verbe. Finissant toujours par gagner aux mots. Jusqu’au soir où tout a basculé. Jesaitout devenu silence.