Blog suivi par 229 abonnés

En vrac

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
  • Au rez-d’égo

    Par | 1 recommandé
    Où trouver son troisième poumon ? Quand on étouffe dans son histoire. Ou tout simplement effaré de l’époque. Certains le trouvent avec l’humour. Tout passer au tamis de la dérision. Ne pas éclabousser les autres de sa douleur. L’humour ne protège qu’un temps. Quasiment impossible d’être imperméable à la boue du quotidien.
  • Bon voisinage

    Par | 1 recommandé
    La voisine de Jacques a ouvert. « Désolé de vous déranger, mais… Carole a cousu des masques et… Elle m’a demandé de les distribuer. ». Elle sourit. « Une très belle initiative. Je vous dois combien ?». Jacques a plissé le front. « C’est gratuit. Carole les a... ». Elle a secoué la tête. « Non. J’insiste. C’est normal. ». Elle est allée chercher son chéquier.
  • Argent déconfiné

    Par | 1 recommandé
    Dix-sept mille euros en liquide dans son sac à main. La vieille femme est assise à l’arrière de la BM. Tendue. Deux jeunes se trouvent à l’avant du véhicule et un à côté d’elle. Le chauffeur, un barbu au crâne rasé, conduit vite. La retraitée a vidé son compte à la banque. Sans prévenir sa famille. Et elle est passée par la « cité non autorisée»
  • Fille de l'air

    Par | 1 recommandé
    Muette et sans défense. Elle n’a rien pu faire. Ses agresseurs sont arrivés en pleine nuit. Elle a cru que c’étaient des promeneurs. Il en vient souvent. Pas mal aussi d'amoureux ou fêtards. Elle ne s’est pas méfiée en les entendant s’approcher. Sans pouvoir imaginer ce qu’ils allaient lui faire. De lâches mains anonymes. Et une subite violence sur la fille de l'air.
  • Place du temps qui passe

    Par | 1 recommandé
    Un quinqua blanc hétéro pousse la porte de la boulangerie. Il est omnivore et chrétien. Devant lui une quadra noire hétéro. Végétarienne et athée. Un jeune homme arrive. Trentenaire blanc homo. Flexivore agnostique. La boulangère est maghrébine musulmane et éthero.Un beauf blanc sexagénaire gare son 4X4 sur la place. Un carnassier hétéro et athée des tongs à la tête.
  • Restitués

    Par | 1 recommandé
    Une part d'histoire de deux pays dans la soute à bagages. Julie pousse un soupir de soulagement.Jusqu’au dernier moment,elle a eu peur de l'échec de l’opération de restitution de certaines «pièces» du musée. Être une femme et jeune avait été un double handicap. Un chantier très rude. Avant la présence de Julie dans cet avion officiel. Destination l’autre rive de la plaie ouverte.
  • Bouquet final

    Par
    Haie d’honneur pour le départ en retraite d'une prof de gym. Aussi retweeté qu’une nouvelle éructation d’un cracheur cathodique ? Autant de buzz que pour d’anciens barricadistes sans entraves sur les plateaux télé ? L’avenue des Champs Élysées noire de monde pour la féliciter ? Une légion d’honneur ? Un coup de fil de la première dame de France ? Son portrait en une d’un hebdo ?
  • Elle s’appelle

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Pourquoi elle s’appelait ? Chaque fois, il a un nœud au ventre. Avec une montée de colère. Elle s’appelle Sophie, Malika, Corinne, Vanessa… Avec son histoire. Les bons et mauvais moments de son existence. Sa lumière et ses ombres. Jusqu’à ce ce que son histoire de femme s’arrête net. Définitivement. Fracassée entre des bras meurtriers.
  • Bison cloué

    Par | 1 recommandé
    Sa colère du premier juillet. Pascal avait rebaptisé le mammifère routier. Marre d'être cloué tout l'été. Hamed l’écoutait sans un mot. Deux copains depuis la maternelle. L’un plus privilégié que l’autre. Celui avec belle gueule. Nuage sombre dans les yeux de Pascal. Le regard vieilli en accéléré par la lucidité. Des plumes clouées sur le goudron d’un parking.
  • Coeur de ville

    Par
    Deux lumières dans notre nuit. C’était les mots de sa mère. Pour leur arrivée dans la ville. Avec les autres réfugiés. Première aube sur une ville inconnue. Elle lui tenait la main. Fort. Elle lui faisait mal. Il ne disait rien. Se retenir de pleurer. Ne pas rajouter de larmes à sa terreur. Qu'on lui arrache son fils de neuf ans. Un homme s'est approché.