Blog suivi par 213 abonnés

En vrac

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
  • Réenchantier le monde

    Par | 7 commentaires | 10 recommandés
     © Marianne A © Marianne A
    Que devient la neige quand elle fond ? Question posée à dix gosses. Neuf ont répondu de l’eau. Le dixième a dit: le printemps. De la poésie loin de cette phrase d'un individu qui avait leur âge il y a peu de temps :«Tuer autant d’anti-blancs que possible,en priorité des juifs». Le fasciste ayant attaqué une synagogue et un restaurant turc. Un tueur de notre époque de haine. Et de grande confusion.
  • Attente

    Par | 6 recommandés
    Quinze ans qu’ils ne sont pas revus. Ni parler ou échanger le moindre courrier.Tous deux sont assis dans la salle d’attente d’un aéroport. Pour attendre le même avion. Leurs regards se sont croisés. Chacun a détourné les yeux. Ils sont venus de loin. Jusque dans cette ville à plus de mille km de chez eux. Pour chercher leur fille. Une fille toujours sur les routes.
  • Bébés d'usine

    Par | 2 recommandés
    Lui retirer ou pas son bébé ? Elle les entendait polémiquer derrière la porte du bureau.Assise dans le couloir. La voix d'un des hommes était très forte. Elle a fermé le poing. « C'est pas mon bébé !». Elle avait envie de leur gueuler ça. À eux et à la face du monde. «C'est pas mon bébé ! Même s'il est sorti de mon ventre.». Désormais un ventre punching-ball.
  • Rue du chagrin

    Par | 3 recommandés
    Nos mains sont très près. Elles pourraient s'effleurer. Si une grande vitre ne les séparait pas. Elle se trouve à l'intérieur du restaurant. Attablée face à un homme.Ils sont assis au bord de la vitrine. Et moi je suis debout sur le trottoir. Devant un film muet.Sans le son mais avec la lumière de leurs regards. Un couple visiblement heureux. Nos mains si proches. Et à des années-lumière.
  • Ombre à retardement

    Par | 4 commentaires | 7 recommandés
    Un musulman peut-il péter les plombs ? Comme un athée, un chrétien, un juif, un bouddhiste... Péter les plombs sans être soupçonné de radicalisation.Tout dérapage d'un musulman inquiète.Si un individu de type caucasien hurle dans une gare,on se dira: il pète les plombs. Et un basané. Ce type est-il radicalisé ? Difficile d'échapper à cette étiquette de «citoyen suspect».
  • Côté jardin

    Par | 3 commentaires | 11 recommandés
    Son père travaille au jardin potager. Sophie le regarde par la fenêtre. «Tout naturel. Jamais le moindre pesticide dans la terre. Pas même de bouillie bordelaise. Je ne vais pas empoisonner ma propre famille». Son père lui a transmis l'amour de la nature. Notamment avec des randonnées à observer les oiseaux. Il est intarissable sur la flore et la faune. Un père lui léguant la conscience de la planète.
  • Ennemi de la France blanche

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L'info est tombée ce week-end. Une confirmation officielle diffusée sur une chaîne de télé française. Même si on me le répète depuis des décennies que je suis un ennemi de la France. Quasiment à chaque élection. Et déflagration. Comment m'a-t-on repéré ? C'est écrit noir sur noir sur mon histoire. Une histoire pas très claire depuis la maternité. À cause du teint olivâtre ?
  • Le monde vu de mon dos

    Par | 3 recommandés
    Tourner le dos pour se voir au centre du tableau. C'est une nouvelle gymnastique très en vogue. Un exercice se pratiquant dans toutes sortes de milieux et de lieux. Des plus joyeux au plus sinistres comme les camps de la mort. Avec notamment le selfie enjoué d'une ado à Auschwitz. Désormais on offre un dos en guise de dernier salut à un mort. Narcisse et Thanatos sur le même cliché.
  • En mâle de blancheur

    Par | 3 recommandés
    Persuadé d'être le dernier vrai blanc de l'école. Il ne baissera pas les bras.Mais aucun des deux n'est bien musclé. Il ne fait pas le poids contre ses adversaires.Comment se défendre face aux barbares ? Une lutte dépassant sa propre personne humiliée par la majorité de métèques du collège. Le dernier représentant de l'homme blanc dans ce pays ? Quel poids sur de frêles épaules de 13 ans.
  • Cour d'honneur

    Par | 27 commentaires | 69 recommandés
    Rien de plus normal qu'un hommage national. C'est quelqu'un qui œuvré pour les autres.Toute son existence. Bien sûr critiquable. Qui n'a pas commis des impairs dans sa vie? En quelque sorte l'élégance de l'imperfection. Un être qui a beaucoup apporté pour le pays. Notamment pour les classes populaires. Tous ces invisibles broyés par la mâchoire du quotidien. Notre pays peut être fier de son œuvre.