Blog suivi par 256 abonnés

Arbre à gammes

Auteur de romans, nouvelles, pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
À propos du blog
La chair est joyeuse et il reste beaucoup de livres à lire...
  • Glace ou voyage ?

    Par
    Fallait choisir. L’une ou l’autre ? Sa question pendant le cours de philo. D’habitude un élève très attentif. Mais ce jour-là, rien n’y fit. Même le talent d’un de ses profs préférés. Pendant que l'enseignant parlait, il regardait par la fenêtre. Avec la même interrogation. Manger une glace ou voyager ?
  • Tournée de bulles

    Par | 1 commentaire
    Un seau à champagne, plusieurs flûtes,et des amuse-gueule. Tout ça installé de nuit sur un banc. Le cœur a malheureusement encore besoin de ses restos. Heureusement qu’ils sont là. Mais le cœur a aussi besoin d’autres choses.Comme de voyager sur des bulles. Pour une virée ailleurs que son carré de trottoir.» Chaque année, j’accomplis le même rituel. Du premier au 31 décembre.
  • Larmes du Monde

    Par
    Des images filtrent à travers le boycott de la Coupe du monde. Comme cet Iranien pleurant dans les bras d’un Américain. Devant des milliards de téléspectateurs. L’un a gagné, l’autre perdu. Mais victoire surtout pour l’humanité. Coulent dans leurs larmes mêlées toutes celles des femmes iraniennes. Et de tout un peuple qui résiste à la nuit carnassière. Naïveté ?
  • Jour de départ

    Par | 1 recommandé
    S’arracher était devenu son obsession. Il est assis dans une voiture. Avec la musique à fond. Le feu est au rouge. Une camionnette vient de se garer derrière lui. Celle d’un artisan. Les deux véhicules très près l’un de l’autre. Qu’est-ce qu’il est long, peste l’artisan. Chaque jour espérant arriver au vert. Y peut pas baisser sa musique de merde, peste-t-il. Avant de remonter sa vitre.
  • « C'est juste une photo »

    Par
    Super soleil. En plus, je suis avec ma meilleure pote. Vraiment cool. Comme d’habitude, la prof est relou grave. Toujours à vouloir nous expliquer. Elle nous prend la tête. Ça sert à rien les mots. Si t'as de bons chiffres sur ton compte en banque et plein de followers, t'as la belle vie. Sinon, t'es rien.
  • Langue peur

    Par | 1 commentaire | 15 recommandés
    La langue la plus parlée au monde est le peur. Des milliards d’individus l’écrivent et le parlent. Qu’est-ce que le peur ? Compliqué à définir. Une sorte d’espéranto mortifère partagé très largement sur toute la planète. Une langue plus puissante que lors des siècles précédents ? Nettement. Véhiculée beaucoup plus vite avec les nouvelles technologies. Comment apprend-on le peur ?
  • Droit à l'oubli

    Par | 1 commentaire
    Échapper aux moteurs de recherche.Des semaines qu’elle se bat pour être oubliée.Ne plus du tout apparaître sur la toile.«Ce sera plus compliqué dans votre cas. Mais vous y avez le droit légalement. Comme tous les internautes en faisant la demande. ». Tu craches dans les mains qui t’ont nourri, lui a balancé sa plus vieille copine. Elles ne se revoient plus. Gagnera-t-elle son droit à l'oubli ?
  • Le jour se lève sur de nouveaux livres

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Le jour se lève sur de nouveaux livres. Désormais plus le sien. Celui de son histoire. Le rideau s’est refermé sur ses yeux. Pas sur la fenêtre du monde. S’ouvrant sur un matin dont il ne sera pas lecteur. Ni auteur. Mais ses deux initiales restent à jamais gravées dans le papier. Et inscrites dans des dizaines de milliers de mémoires. Sa présence fragile et irréductible.
  • Avant la mer

    Par | 1 recommandé
    Soulever la plaque d’égout. Puis se glisser dedans. Là, tout de suite. On a pas le temps. Vite, vite. Le temps, c’est pour ceux qui ont du temps. Non, on en a plus. Comme si une tique géante avait sucé tout le temps de notre histoire. On la voit pas mais elle est là. Collée sur notre tête à nous vider de ce qu’on est. Jusqu’à ce qu’il reste plus rien. Deux histoires vides.
  • Passeport du silence

    Par | 1 recommandé
    Onze ans. Et déjà aussi vieux que le monde. Des horreurs habitent son regard blessé. Une présence invisible, toujours en soi. Comme une tumeur irréductible, semée au cœur de son enfance. Personne ne pourra lui greffer un autre passé.Même le couple venant de l'adopter.Il avait collé son nez au hublot. Sa mère cachée dans un trou noir?En attendant des jours meilleurs sur terre...