Blog suivi par 228 abonnés

En vrac

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
  • Brèves d'en France

    Par | 1 recommandé
    Le gosse sort de chez l’épicier de la «Place de la Paix». Près de la petite maison familiale avec un jardinet. Son sac est rempli de courses. Soudain, une main lui prend le bras. Elle l’oblige à se retourner d’un geste sec. Il lâche son sac sur le trottoir. Deux cow-boys. Un surnom donné par les jeunes du quartier aux flics de la BAC. Les racines de la méfiance déjà dans les années 70.
  • Stock de rires

    Par | 1 recommandé
    Interdiction de sourire. Ça aurait pu être le panneau accroché sur son visage. Jamais le moindre sourire. Ses sourcils étaient toujours froncés. Elle parlait très peu. Se contentant de fixer ses interlocuteurs droit dans les yeux avant de les traverser. Pour s’absenter. Visage verrouillé.
  • Virées barbares

    Par | 1 recommandé
    Surtout ne rien dire.Faut pas que mon mari soit au courant.Chaque jour, j’ai la trouille qu’il s’en rende compte. En profiter pour lui en reparler ? J’ai essayé plusieurs fois d'aborder le sujet. En vain. Il se ferme complètement. Inutile d’insister. D’autant plus que je ne peux rien changer. Impuissante face à l’horreur. Une horreur à 50 km de la maison.Commise par mon mari et ses copains.
  • Rappel à l'imprudence

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L'imprudence est positive. Surtout pour la jeunesse. Mais aussi à tous les âges. Irresponsable. Un discours scandaleux. Une honte en notre période dramatique avec des centaines de milliers de morts sur la planète. Sans doute les réactions à mon rappel à l'imprudence. Pour changer nos habitudes. Et retrouver le goût de l'imprudence.
  • Le jeu de Lola

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Interdiction de contacts physiques. Même pas un effleurement.Tous les élèves ont accepté les règles. Malgré la tristesse et difficulté de ne pas se toucher. Surtout dans une cour de récré. Mais la consigne est stricte. Seule Lola a beaucoup de mal à se retenir. Elle finit toujours par prendre un bras ou une main. Faire le geste interdit.
  • Les Gueules passées

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Un visage tourne en boucle. Une mort à centaines de milliers de vues. Générique de fin d’un grand acteur. Et homme engagé. Enveloppé dans un suaire numérique. Beaucoup d’éloges et de tristesse. La mort d’un proche croisé qu’à travers un écran. Derrière sa gueule d'acteur apparaissent d’autres gueules. Celles d’une époque révolue. Les gueules passées.
  • L'arme de Dieu

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Ganté et masqué. Il glisse le pistolet dans sa poche et sort de chez lui. Tout est prêt pour l’opération. Qu’en pensera sa sœur ? Comment réagiront tous les autres ? Leur avis n’est que celui de simples mortels. Il lève les yeux au ciel. Seul Dieu jugera son acte.
  • Pas de mètre d’hôtel

    Par | 1 recommandé
    Ni distanciation, ni masque. Je les vois de derrière les volets. La fenêtre de mon bureau donne chez eux. Ils ont tondu. L'une de leurs tables, bouffée par les herbes de confinement, est à nouveau au centre du jardin. Coude-à-coude et rires autour de la grande tablée. Premier barbecue de printemps de mes voisins. Un dimanche odeurs grillades.
  • Aux bains-douches

    Par | 2 recommandés
    J’ai toujours détesté me laver. « Y a que les gens sales qui se lavent. Et le savon empêche pas les mauvaises odeurs sous le crâne.». L'un des radotages de mon grand-père. Ma douche de ce matin aux bains publics n’est pas une nécessité. Pas comme pour les passagers de la rue. Une douche dans un quartier où j'ai vécu. Mes huit années dans la rue.
  • Minorité indicible

    Par | 1 recommandé
    Repli en trou noir. Sa technique d’enfance quand ses parents s'engueulaient. «Religion et psychanalyse ne sont pas incompatibles». Son père a lancé le débat. Sa mère a plissé le front.« Oui.Mais je ne crois pas en l’inconscient. C’est Dieu notre inconscient.». Et c’était reparti. Elle détestait leurs polémiques. Rêvant d'habiter un trou noir.