Blog suivi par 169 abonnés

En vrac

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
  • Tunnel sous la nuit

    Par | 4 recommandés
    On rentre dormir dans notre cercueil. C'est Djibril qui l'a appelé comme ça. Mais en réalité c'est une canalisation. D'autres disent petit tunnel. Par rapport au grand qu'on cherche tous à traverser. Moi je préfère dire cercueil. Pourquoi? Peut-être parce qu'on est déjà morts et qu'on le sait pas. À rêver qu'on vit encore.
  • Twitter ou «l'homme raccourci»?

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Dialoguer sur twitter uniquement avec celles et ceux de son camp? La question peut se poser. Une mauvaise idée de vouloir échanger avec des inconnu(e)s sur twitter. Certaines et certains internautes ont une Net-tendance à préférer le dialogue interne. Rester à domicile bien au chaud dans sa famille pour dialoguer;le reste du monde à dézinguer ou ignorer.
  • Tournée de silence

    Par | 2 commentaires | 20 recommandés
    Le silence est mon seul alcool depuis une quinzaine d'années. Ici, dans ma maison isolée, je n'en manque jamais. Aucune rupture de stock. Ni l'inquiétude de trouver baissé le rideau de fer du bar ou de l'épicerie. Une tournée de silence à tout heure du jour et de la nuit.
  • Boîte à rêves

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Ma petite boutique est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Comme celles de mes collègues. Nous vendons au quotidien une fort belle invention. Un objet très performant et puissant.
  • À perte de vue

    Par | 2 recommandés
    « Personne ne doit empêcher une femme, un homme, un enfant, ou une belle idée, de circuler sur la planète. Certaines idées dangereuses et le fric en exil doré traversent mieux les frontières. Plus facilement que les humains fuyant leur mort. Surtout en ce moment où nombre de pays préfèrent se rétrécir.».
  • Roulette

    Par | 5 recommandés
    « Perdre son boulot c'est visible.On peut quantifier le nombre de gars foutus à la porte.Mais le reste, comme les divorces, les maladies physiques ou mentales, les suicides, et j'en passe; tout ça arrive après,quand les caméras sont partis.Et ça ne rentre pas dans la compta. Juste des dégâts collatéraux. La douleur des "rien" pas cotée en bourse. »
  • Mépris littéraire?

    Par | 1 recommandé
    Chaque jour, je vois mon procureur. Une ou plusieurs fois par jour. Nous vieillissons ensemble. Sans jamais nous saluer. Juste un regard plus ou moins long. Nul besoin de déranger les mots. Nous nous connaissons parfaitement bien. Depuis si longtemps à partager le même miroir.
  • L'Origine du Monstre

    Par | 2 recommandés
    Qui est cet homme ? Il y a très peu d'informations sur lui. Je connais son nom et le métier qu'il exerçait: avocat. Et dans quel ville il a vécu. Cet homme est un visage sur la toile. Deux yeux habités par l'enfer sur terre.
  • Fantômes de l'exil

    Par
    Plus que Mémé et moi encore en vie. Les derniers de la famille. C'est une femme de 84 ans. Je la pousse dans une brouette. Déjà trois jours que nous marchons. Je suis épuisé. Les mains couvertes de cloques. Mais je dois tenir jusqu'à la frontière du Bangladesh. Et tout faire pour la traverser.
  • Contrat résilié

    Par | 3 recommandés
    Sa mère porte des lunettes noires en pleine nuit. Elle esquisse un sourire quand il s'assoit. Nul besoin d'en parler. Elle niera. Il l'a encore frappée. Pourquoi ne le quitte-t-elle pas? Des décennies que ça dure.