Blog suivi par 211 abonnés

En vrac

Auteur de romans,nouvelles,pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
  • Honte sur un plateau

    Par | 32 commentaires | 50 recommandés
    Honte et haine en plein réfectoire du collège. Double h sur mon plateau. Première fois que j'ai aussi honte. Mes parents me mettent encore une fois dans la merde. Pourtant ils essayent plein de trucs pour que ça aille moins mal. Je leur en veux quand même. Pourquoi y m'ont fait venir dans ce putain de monde ? J'ai rien demandé. La planète pouvait se passer de moi. Et moi de la planète.
  • Mobile de rêve

    Par | 3 recommandés
    Un large sourire aux lèvres. Elle a réussi à les vendre. Rapidement et à un bon prix. Elle est très heureuse.Grâce à cette transaction, elle va pouvoir rembourser toutes ses dettes. Sortir enfin du rouge et voir venir. Pouvoir respirer quelque temps. Et il lui restera assez pour s'acheter un smartphone. Si longtemps qu'elle fantasme sur ce téléphone. Son rêve dernier cri à portée de main.
  • « Pas d'étrangers sur la planète »

    Par | 5 commentaires | 10 recommandés
    La phrase est inscrite noir sur blanc sur son T-Shirt. Celui d'un nonagénaire très souriant. Il traverse lentement la gare. Utopiste, hors sol, problèmes d'intégration, terrorisme, les réfugiés, grand remplacement...Certaines bêtes cathodiques auraient sorti leurs crocs en le croisant. Sans doute un nanti à côté de la plaque de la réalité. Quel naïf.
  • En manque de rien

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Faut déjà s'entraîner à être pauvre. C'est ce qu'on s’étaient dit avec Momo. Lui est Téci et moi Lotisse. Lui il habite au douzième étage de sa tour. Et moi dans ma maison d'un lotissement au bord de la nationale. Juste à 300 mètres d'Inter et Brico. Pas très loin du funérarium. On peut tout faire près de chez nous. Sauf travailler. Mais ici on manque de rien.
  • Prière de ne pas oublier le «e»

    Par | 3 recommandés
    C'est une première pour une femme en France. Elle sait que ce jour marquera un passage de frontière. Personne ne pourra nier la réalité. Une réalité dont elle est porteuse. Consciente des enjeux qui se joueront après sa prestation. Une charge très lourde pèse sur ses jeunes épaules. La pression commence à monter. Sera-t-elle à la hauteur de sa tâche ?
  • Papa à la télé !

    Par | 2 recommandés
    En gros plan. On ne voyait que lui. Quelques secondes pour une éternité de honte.La honte d'un gosse de 15 ans. Chialer devant l'écran ? Je m'étais retenu parce que ma petite sœur était assise à côté de moi.Elle ne l'a pas vu.Ni Maman qui était dans son bureau.Pourvu que personne m'en parle.J'avais tellement honte. Et la trouille que Murielle voit Papa à la télé.
  • Jamais sans mon cerveau

    Par | 3 recommandés
    Une parole à fleur de peau. La sienne qu’il met sur la table numérique. Parlant de lui à l’autre avec le seul filtre de son regard imparfait. Plus le luxe suprême des êtres, offrant leur angle de vie en solitaire, de pouvoir se contredire. «Pensez ce que vous voulez mais pensez». Que cherche-t-il à transmettre à ses contemporains ? De ne jamais sortir sans leur cerveau ?
  • Conversion

    Par | 1 recommandé
    «C'est pour ton bien.» Mes parents n'ont cessé de me le répéter. Je sais qu'ils le pensent profondément. Mon avenir les préoccupe. Très inquiets depuis que Maman a trouvé un garçon dans mon lit. Elle a refermé la porte en faisant semblant d'avoir rien vu. Sans en reparler. jusqu'à ce que Papa perce l'abcès sur la table de la cuisine. Tous deux prêts à m'aider à me convertir.
  • Pas vue, pas de vie

    Par | 10 commentaires | 30 recommandés
    « Elle a tout pour elle. Son corps et sa tête. Elle a su réussir. Quelle belle vie elle a. Tous ces gens qu'elles voient. Et qui la voient. Moi sur ma page Facebook j'ai que 47 amis.La plupart c'est la famille et collègues de boulot. Pareil pour mon twitter et Instagram. Tu imagines en plus toutes ces belles maisons et pays où elle va. Sa vie à elle c'est ce que j’aurais .. Passe-moi le cendrier.»
  • Vingt ans avant l'an 2000

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Dieu n'était pas encore en une des quotidiens. Excepté pour certains. La majorité des jeunes et moins jeunes collant d'autres images rassurantes dans l'album de la peur de la mort. Quelques-uns s'injectaient une divinité en poudre pour ne pas sentir la morsure des secondes carnassières. Chacun sa dope et ses trouilles à fleur de peau. Vingt ans avant le bug de l'an 2000.