Blog suivi par 588 abonnés

Le blog de Noël Mamère

  • "Panama papers" : un monde de prédateurs

    Par | 20 commentaires | 19 recommandés
    Que nous importe la liste des voleurs qui, il faut le noter, ne concerne ni les Américains ni les Allemands, puisque les services secrets de ces deux pays ont pu « consulter » la liste auparavant ! Ce qui importe, c’est de savoir que, malgré la crise de 2008, le capitalisme mondialisé continue à détrousser les Etats et les peuples de leurs ressources.
  • La guerre? Quelle guerre ?

    Par | 45 commentaires | 63 recommandés
    Les attentats de Bruxelles reposent encore et toujours la même question : Sommes-nous en guerre et, dans l’affirmative, qui est l’ennemi ? La phraséologie utilisée de manière pavlovienne par le Premier ministre, depuis les premiers attentats de Paris, a pour but d’imposer comme une évidence cet axiome : nous sommes en guerre.
  • Un mariage et trois enterrements

    Par | 29 commentaires | 39 recommandés
    L’accord de la honte entre la Turquie et l’Union européenne commence à s’appliquer cette semaine. Pour six milliards d’euros, l’Europe a donc loué aux Turcs un camp de concentration à ciel ouvert, se soumettant au chantage d’Erdogan, sans même la garantie de réguler le flux migratoire. Cet accord infâme risque de tourner à la pantalonnade, puisqu’il n’empêchera rien, mais une chose est sûre : l’Europe vient de s’abimer un peu plus dans le reniement de la Charte de ses droits fondamentaux.
  • Loi Travail: la fin des illusions

    Par | 24 commentaires | 27 recommandés
    Quelle que soit l’issue du bras de fer entre le gouvernement et le front du refus de la jeunesse et des salariés contre la « macronisation » de la société, un point est déjà acquis : C’est une fin de partie pour l’exécutif, empêtré dans un projet de régression sociale.
  • 9 Mars: quitte ou double?

    Par | 90 commentaires | 70 recommandés
    Mercredi 9 mars 2016, la loi Travail va-t-elle exploser en vol sous les coups de boutoir de la jeunesse ou les néoconservateurs de gauche vont-ils réussir à imposer leur contre-réforme ? Nous verrons. Nous ne sommes pas au poker, mais le jeu dangereux dans lequel s’est lancé le gouvernement, avec sa loi Gattaz/Valls, ressemble à s’y méprendre à la roulette russe.
  • L'écologie, ça suffit !

    Par | 144 commentaires | 88 recommandés
    S’il fallait un dernier argument pour montrer le mépris de ce gouvernement envers l’écologie politique, les dernières déclarations de Ségolène Royal, ce dimanche, confirmant la prolongation de dix ans des centrales nucléaires françaises, l’ont donné. C’est un coup fatal pour la transition énergétique et, accessoirement, une humiliation pour nos trois écologistes « égarés » au gouvernement.
  • Le talon de fer du Medef

    Par | 120 commentaires | 54 recommandés
    A quoi reconnaît-on les cons ? Au fait qu’ils osent tout, comme Michel Audiard le faisait dire à Bertrand Blier, dans un dialogue culte des « Tontons flingueurs ». A quoi reconnaît-on les nouveaux tontons flingueurs sociaux-libéraux qui dirigent la France ? A ce qu’ils osent tout. Et largement plus que leurs prédécesseurs sarkozystes, qui se contentaient d’en rêver en se rasant.
  • Remaniement ministériel: la "bessonisation" de l'écologie politique

    Par | 44 commentaires | 25 recommandés
    Le remaniement ministériel homéopathique de l’équipe de Manuel Valls n’a pas été un non-événement, contrairement à ce que d’aucuns laissent entendre. Au contraire. Il a atteint partiellement son objectif : la destruction de ce qui reste de l’écologie politique organisée. La nomination de trois de ses responsables achève de tourner en ridicule, à la fois ceux qui participent à cette farce, celui qui l’a organisée et ce qui reste de l’écologie partidaire.
  • Débloquer la société

    Par | 23 commentaires | 15 recommandés
    La guerre de tranchées entre taxis et VTC, entre paysans et distributeurs, entre hôtels et propriétaires louant leurs appartements, entre kiosquiers et Internet sont autant de manifestations d’une société crispée, qui ne sait plus où elle va, confrontée aux bouleversements qu’annonce la révolution numérique.
  • Le «désaccord politique majeur» de Christiane Taubira

    Par | 74 commentaires | 49 recommandés
    Bien plus que la fin d’une trop longue présence au gouvernement, la démission de Christiane Taubira signe l’acte de décès de la gauche plurielle et confirme que la gauche a définitivement abandonné ce gouvernement.