Noëlle Tassy

Bienvenue en Maladie

Marseille - France

Sa biographie
Je suis une heureuse consultante en gestion de projets et en organisation (quoique actuellement en "stand-by"), une étudiante passionnée en philosophie... mais ce dans quoi j'excelle, bien contre mon gré, c'est en maladie chronique. C'est dans ce cadre que je me suis engagée pour le développement de l'accès à l'auto-greffe de cellules souches hématopoïétiques (ACSH) pour les personnes atteintes des formes les plus courantes de la sclérose en plaques.
Son blog
1 abonné Le blog Bienvenue en Maladie
Voir tous
  • Episode 1/5 – Communautés de patients et de neurologues : le dialogue de sourds

    Par
    La série de 5 billets "Autogreffe de moelle osseuse pour le traitement de la sclérose en plaques : point de discorde entre malades et neurologues" propose d’aborder les principales entraves à l’accès des patients-SEP à l’ACSH, en Occident et plus précisément en France. N°1 : Où les forces en présence sont introduites, leurs désaccords explicités et la finalité des billets précisée.
  • Episode 2/5 – Une procédure d’hématologie sur le pas de porte de la neurologie

    Par
    La série de 5 billets "Autogreffe de moelle osseuse pour le traitement de la sclérose en plaques : point de discorde entre malades et neurologues" propose d’aborder les principales entraves à l’accès des patients-SEP à l’ACSH, en France et plus largement en Occident. N°2 : Où l’on comprend le caractère disrupteur de l’ACSH en neurologie, repère les forces en présence et s’affranchit des confusions
  • Episode 3 / 5 – Dissensions autour de la balance bénéfices - risques

    Par
    La série de 5 billets "Autogreffe de moelle osseuse pour le traitement de la sclérose en plaques : point de discorde entre malades et neurologues" propose d’aborder les principales entraves à l’accès des patients-SEP à l’ACSH, en Occident et plus précisément en France. N°3 : Où l’on est convaincu de la supériorité en tous points de l’ACSH.
  • Episode 4 / 5 – Des études contre l’intérêt des patients

    Par
    La série de 5 billets "Autogreffe de moelle osseuse pour le traitement de la sclérose en plaques : point de discorde entre malades et neurologues" propose d’aborder les principales entraves à l’accès des patients-SEP à l’ACSH, en Occident et plus précisément en France. N°4 : Où l’on conçoit qu’organiser de nouveaux essais cliniques est scientifiquement inutile et éthiquement inacceptable.
  • Episode 5 / 5 – Imbroglio des indications thérapeutiques et de leurs interprétations

    Par
    La série de 5 billets "Autogreffe de moelle osseuse pour le traitement de la sclérose en plaques : point de discorde entre malades et neurologues" propose d’aborder les principales entraves à l’accès des patients-SEP à l’ACSH, en Occident et plus précisément en France. N°5 : Où l’on comprend les difficultés d’obtention des indications thérapeutiques en Occident et leurs conséquences.