Pierre MERLE

sociologue, professeur d’université

Son blog
7 abonnés Le blog de Pierre MERLE
Voir tous
  • La toxicité du glyphosate : une évaluation réglementaire défaillante

    Par
    La procédure réglementaire d’évaluation de la toxicité du glyphosate est défaillante. Le rapport d’évaluation présenté par Monsanto est partiel et partial ; l’indépendance des experts sollicités par les instances européennes n’est pas assurée, et les modalités de calcul du « poids des preuves » contestées. Une triple rupture serait nécessaire pour assurer une évaluation scientifiquement pertinente.
  • Doubler le salaire des enseignants : bénéfices et travers d’une proposition électorale

    Par
    La proposition d’A. Hidalgo de multiplier par deux le traitement des enseignants a le mérite de substituer une question salariale centrale aux fausses solutions des Zemmour et autres consorts. Elle a cependant le travers d’occulter bien d’autres questions éducatives, tout aussi incontournables, et dont il n’est pas possible de faire l’économie en ce début de campagne présidentielle.
  • Le « grand oral » : l’archétype de l’épreuve socialement discriminante

    Par
    Marronnier de ce mois de juin 2021, le grand oral est un exemple quasi parfait d’une nouvelle épreuve qui mobilise beaucoup d’énergie, apporte beaucoup plus de stress aux élèves que de connaissances, et augmente inutilement la charge de travail des professeurs. Archétype de l’épreuve socialement discriminante, le grand oral ne résout aucun des problèmes de l’institution scolaire.
  • Emmanuel Macron et les mythes de «la France unie» et du «jour d’après»

    Par
    Dans son discours du 16 mars, E. Macron a répété six fois «Nous sommes en guerre». Le 13 avril, le président a sollicité un registre compassionnel. Il a évoqué «La fatigue et la lassitude (...), le deuil et le chagrin». Ces deux rhétoriques, guerrière et compassionnelle, a priori opposées, sollicitent pourtant les même stratégies et mythes politiques.