Romain DR

Blog de Romain Da Rocha, ancien interne en médecine du travail et président de l'ANIMT en 2019-2020

Sa biographie
..
Voir tous
  • Réforme santé travail et évolution du suivi de santé des salariés, qu’en attendre?

    Par
    Un rapport peu médiatisé estime que « la question se pose, au vu des évolutions de la démographie médicale, de saisir l’opportunité d’une réforme pour approfondir de nouvelles modalités de suivi des travailleurs ». Apprentis, retraités, visite de pré-reprise... Jusqu’à 2 millions de consultations supplémentaires pourraient être prescrites aux médecins du travail.
  • "Le consentement du salarié n’est pas requis par le médecin du travail" : et après ?

    Par
    "Aucun consentement éclairé du salarié n’est requis" entre médecin du travail et patient/salarié. C'est ce que conclu, juridiquement, dans un article publié récemment sur le site miroirsocial, le dr C. Expert. Cette réflexion en prend acte, tente d'en critiquer les raisons avant d'imaginer son dépassement pour une éthique et une pratique de métier renouvelé.
  • Virage pluridisciplinaire, occasion d’une "re-médicalisation" du médecin du travail ?

    Par
    Les mutations de la santé au travail, bousculent le rôle historique du médecin du travail allant jusqu’à rompre le pacte liant le médecin du travail et la Société. Faire évoluer le métier au profit d'une capacité à prescrire dans une logique de spécialité médicale constitue une alternative à l’injonction qui lui est faite et qui se développe implacablement : l’expertise en « maintien en emploi »
  • (1/2) Réforme de la santé au travail : paroles de médecins du travail

    Par
    La réforme en santé au travail, prévue la rentrée, amène certains acteurs à prendre la plume, notamment des médecins du travail. Avec leur accord, je partagerai des réflexions que je croise et que je crois utile. Première de cette série, la réaction à chaud d'un médecin du travail à l’interview de Hervé Rabec, directeur de SSTIE d’Ile-de-France (liaisons-sociales, 09/06/20).
  • Droit de prescrire en médecine du travail : un conflit actif

    Par
    Dans un communiqué, l'Association Nationale des Internes en Médecine du Travail se félicite de l’ordonnance du 1er avril 2020 d’adaptation des conditions d’exercice des missions des médecins du travail pendant la crise sanitaire. En permettant la prescription d'arrêt de travail, elle relance, à un moment opportun, un débat datant du milieu du XXème siècle : la place du soin en médecine du travail