Blog suivi par 5 abonnés

Mai 68 : un homme, des traces, des tracts

  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (20) : à la fac de droit et de sciences éco

    Par
    Les étudiants de la faculté de droit et des sciences économiques de Paris ont rejoint le mouvement. Ils contestent une réforme sans concertation. Le Comité de grève fait une déclaration à l’assemblée des professeurs du 21 mai pour construire ensemble une université nouvelle sur des principes fondamentaux : l’autonomie des universités, la cogestion, les libertés politiques et syndicales…
  • Mai 68: Tracts de JLM au fil des jours (19): les Comités de Défense de la République

    Par | 1 recommandé
    A partir du 19 mai surgissent les tracts des CDR. C’est le jour où, rentrant de Roumanie, le général de Gaulle déclare : "La réforme oui, la chienlit non". Quand le Festival de Cannes est interrompu, l’Opéra est occupé, Jean-Paul Sartre parle à la Sorbonne et les grèves s’étendent, les CDR alertent des risques de désordre, de misère et de fascisme puis appellent à voter contre le parti communiste.
  • Mai 68 : Tracts de JLM et témoignage (4) : Bernard, un travailleur à Paris

    Par
    Il y a quelques temps, pour ses petits enfants, Bernard avait rédigé ses souvenirs de mai 68. Déjà salarié (depuis 1964), il raconte les problèmes et les mécontentements au sein de son entreprise ainsi que les inquiétudes sur l’avenir du groupe. Il participe au vote de la grève, le 13 mai, évoque les kilomètres à pied, l’occupation de l’usine et un épisode surprenant lors d’un examen au CNAM.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (18): les examens de juin…

    Par
    En mai, progressivement, les étudiants s’inquiètent de leurs examens. Tout au long du mois, plusieurs propositions se font jour. L’UNEF – SNESup en formulent certaines. Le CLERU s’en distingue. La Commission des examens de l’université de Jussieu refuse "l’examen barrage" et fait des propositions concrètes. Le Comité de base Math-Physique 1ère année sort son projet "spécial 1968".
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (17) propositions pour réformer l’université

    Par
    Les facultés sont en grève. A la fac des sciences, la circulaire du doyen Zamansky pour l’organisation d’élections est rejetée. De nombreuses commissions qui émergent de la base et se veulent paritaires, travaillent. Des propositions pour réformer l’université émergent des débats : remise en cause des cours magistraux, modification des travaux pratiques, des travaux dirigés et des examens.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (16): des étudiants chrétiens dans la mêlée

    Par
    Retour au début des évènements : le 5 ou 6 mai au soir, suite aux condamnations d’étudiants, aux violences policières et à la fermeture de la Sorbonne, les responsables étudiants et des aumôniers des communautés chrétiennes des facultés de Nanterre, Sorbonne, Censier et la Halle aux vins (Jussieu) se réunissent et rédigent un tract. L’un des signataires témoigne.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (15): Tentatives de convergence des luttes

    Par
    Après les premiers jours de violence et de répression policière et malgré les dissensions entre les différents syndicats et partis politiques, les étudiants et les syndicats tentent une convergence des luttes. Ils appellent à manifester ensemble le 13 mai. UNEF, UGE, SNESup, CGT, CFDT, FO, FEN convergent tandis que PSU et PCF tractent intensément pour être sur le devant de la scène.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (14): Quand les étudiants sortent de Paris

    Par
    A partir du 13 mai, des Comités de défense contre la répression et de soutien aux luttes des travailleurs sortent de Paris. Des tracts appellent les étudiants à manifester avec les ouvriers non plus à la Sorbonne mais à Saint Denis, à Creil et ailleurs, à discuter avec les ouvriers aux portes des usines, à produire des tracts, pancartes et banderoles pour faire connaître et soutenir leurs luttes…
  • Mai 68 : Tracts de JLM et témoignages (3) : Christian, un lycéen de terminale

    Par
    Avec des amis de son lycée, Christian, 18 ans, venait en curieux à la Sorbonne et se mêlait aux "manifs" essayant de se constituer en un CAL, comité d’action lycéens. Il évoque l’ambiance festive, des leaders étudiants sur le lion de Belfort, les mentions de la guerre du Vietnam et de la Palestine, les "Katangais" qui faisaient peur, les discours de Daniel Bensaïd… un nouveau monde possible…
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (13): Des "comités d'action" multiples

    Par
    Les tracts émanant de comités d’action étudiants sont nombreux. Une 1ère vague apparaît au lendemain du 3 mai ; elle vient principalement de "Comité de défense contre la répression" (voir billet 8). Une 2nde surgit après le 10 mai ; elle appelle à une alliance étudiants – ouvriers et à une convergence interfac et intersyndicales des luttes. "Ces groupes gauchistes atteindront 500 fin mai".