Blog suivi par 115 abonnés

Le blog de salvatore palidda

Professeur de sociologie à l'université de Gênes (Italie)
  • Italie: le refus du MES monte et le gouvernement risque de tomber

    Par | 1 recommandé
    Plus de 70 économistes italiens parmi les plus qualifiés ont signé un appel au gouvernement et au président de la République afin que l’Italie refuse d’accepter le MES (Mécanisme Economique de Stabilité) car il n’est qu’un instrument de contrôle de bureaucrates -non élus- qui ne sert pas à une nouvelle modalité de gestion financière allant bien au-delà de la conjoncture pandémique.
  • Le prof décapité: un conséquence des intégrismes à la une en France?

    Par | 1 commentaire
    Voici un échange de messages avec un professeure assez perturbée par l'assassinat de son collègue ...
  • Italie: Referendum et élections dans 7 régions

    Par
    Referendum gagné avec presque 70% des votes par le OUI à la réduction des parlementaires (soutenu par le gouvernement et la plupart de la droite); régionales gagnés par la gauche en Toscane et dans les Pouilles et par le PD de De Luca en Campanie et par les droites dans la Vénétie, les Marches, la Ligurie. Résultats satisfaisants pour le gouvernement pas pour Salvini qui espérait plus
  • Hyper-exploitation et corruption au cœur de Fincantieri

    Par | 8 commentaires | 14 recommandés
    Une enquête judiciaire dévoile enfin le «système Ficantieri»: hyper-exploitation à travers la sous-traitance des différents travaux confiée à des entrepreneurs «ethniques» qui assurent ainsi un prix de la main d’œuvre très bas et aussi des pots-de-vin et des cadeaux de luxe aux fonctionnaires, un système qui dure depuis trente ans et s’est empiré.
  • Le scandale dans la magistrature italienne s’aggrave

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Depuis juin 2019 le scandale dans la magistrature italienne n’arrête pas de s’aggraver. Le court-circuit des magouilles, pressions, combines et ententes illicites pour régler les affaires des uns et des autres et des amis politiques etc. configure une dérive déroutante du sommet de l’institution et de nombre de magistrats. Mais les remèdes annoncés ne semblent pas pouvoir assainir la situation
  • Ce que nous apprennent les revendications du mouvement antiraciste aux États-Unis

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Depuis toujours les États-Unis reproduisent des faits extrêmes : après l’exaspération de la criminalisation raciste et de l’emprisonnement massif voilà maintenant le mouvement antiraciste qui arrive à réclamer fortes réductions du budget de la police et imaginer même son abolition, des revendications inimaginables en Europe et pourtant possibles
  • L'escalade de la brutalité raciste des forces de police

    Par | 1 commentaire | 8 recommandés
    Voici quelques réflexions sur le processus qui a conduit à la recrudescence de la brutalité des polices aux États-Unis mais aussi dans bien d’autres pays à travers une revue de quelques recherches et des statistiques. Il apparaît alors évident que l’escalade de cette brutalité s’inscrit dans le développement néo-libériste/néocoloniale aussi bien aux E.-U. qu’en France, en Angleterre et ailleurs.
  • L’éternelle “Negro Question” que même Hannah Arendt n’arrivait pas à comprendre

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La question raciale ne cesse pas de reproduire des révoltes aux États-Unis, en France, au Royaume Uni et ailleurs d’autant plus que le néo-libériste alimente la recrudescence du néocolonialisme. Cependant même Hannah Arendt n’arrivait pas à comprendre que cette question est la même que celle qui a conduit à la persécution des Juifs, des Roms, des homosexuels et des communistes et anarchistes
  • Libye: la sale guerre permanente de mercenaires des pays OTAN et de la Russie

    Par | 1 recommandé
    Libye : Et voilà que six pays de l’OTAN, dont les E.U., la France et le Royaume Uni, relancent leurs soutiens à Haftar envoyant 20 agents des services secrets déguisés en scientifiques. La sale guerre du bandit Haftar contre Sarraj, reconnu par l’ONU s’intensifie avec aussi la mainmise de Erdogan et Poutine en compétition avec l’Otan. La Libye effondre toujours plus dan l'abime.
  • Pandémie: un désastre qui s’ajoute à ceux ignorés par les pouvoirs néo-libéristes

    Par | 1 recommandé
    Dans tous les pays la gestion de la pandémie a suivi la pratique habituelle de gestion des perpétuels désastres sanitaires-environnementaux: laisser vivre (biopolitique) et laisser mourir (thanatopolitique). Les morts réels dus à la pandémie s’ajoutent aux presque 58 millions de morts ignorés chaque année dans le monde souvent à cause de désastres sanitaires-environnementaux et économiques