Blog suivi par 112 abonnés

Le blog de salvatore palidda

Professeur de sociologie à l'université de Gênes (Italie)
  • L’éternelle “Negro Question” que même Hannah Arendt n’arrivait pas à comprendre

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La question raciale ne cesse pas de reproduire des révoltes aux États-Unis, en France, au Royaume Uni et ailleurs d’autant plus que le néo-libériste alimente la recrudescence du néocolonialisme. Cependant même Hannah Arendt n’arrivait pas à comprendre que cette question est la même que celle qui a conduit à la persécution des Juifs, des Roms, des homosexuels et des communistes et anarchistes
  • Libye: la sale guerre permanente de mercenaires des pays OTAN et de la Russie

    Par | 1 recommandé
    Libye : Et voilà que six pays de l’OTAN, dont les E.U., la France et le Royaume Uni, relancent leurs soutiens à Haftar envoyant 20 agents des services secrets déguisés en scientifiques. La sale guerre du bandit Haftar contre Sarraj, reconnu par l’ONU s’intensifie avec aussi la mainmise de Erdogan et Poutine en compétition avec l’Otan. La Libye effondre toujours plus dan l'abime.
  • Pandémie: un désastre qui s’ajoute à ceux ignorés par les pouvoirs néo-libéristes

    Par
    Dans tous les pays la gestion de la pandémie a suivi la pratique habituelle de gestion des perpétuels désastres sanitaires-environnementaux: laisser vivre (biopolitique) et laisser mourir (thanatopolitique). Les morts réels dus à la pandémie s’ajoutent aux presque 58 millions de morts ignorés chaque année dans le monde souvent à cause de désastres sanitaires-environnementaux et économiques
  • L’inquiétante gestion militaro-policière de la crise sanitaire et économique

    Par | 10 commentaires | 13 recommandés
    Tous les pays ont choisi la gestion militaro-policière de la crise sanitaire et économique. C’est une dérive très inquiétante car cela pourra conduire à un Etat autoritaire pour imposer des mesures de politiques économiques et sociales pires que celles connues lors de la reconstruction de l’après-guerre et en Grèce. Cette dérive profite de l’impossible mobilisation populaire pour la contraster.
  • Italie: le bilan d’une gestion de la pandémie surtout policière est accablant

    Par | 4 commentaires | 18 recommandés
    Se multiplient les témoignages critiques de la gestion de la pandémie et ses données statistiques. Probablement on a eu 4 fois plus de morts de ceux officielles. Cette gestion s’est révélée essentiellement militaro-policière plutôt que sanitaire et pour une économie sociale. Voici un premier bilan. On est un pays en deuil. Après le risque de révolte populaire va être très fort
  • Les responsabilités de la meurtrière gestion de la pandémie en Italie

    Par | 2 recommandés
    Italie exemple de bonne gestion de la pandémie ou expérience d’une faillite annoncée? Voici une reconstruction des responsabilités de la meurtrière gestion de la pandémie en Italie à commencer par le désastre de la santé publique après des décennie de coupures budgétaires, le retard coupable de la mobilisation sanitaire et toujours aux dépens des moins protégés maintenant en révolte
  • Sur la forte diffusion de la pandémie en Italie

    Par | 41 commentaires | 48 recommandés
    L'énorme diffusion de la pandémie en Italie relève de l’état de la santé publique démantelée par les coupures budgétaires, des maladresses dans l’approche de la pandémie et de la diffusion par contact direct dû au maintien d’activités fonctionnantes laissant les travailleurs sans précaution. Analyse, suivi d'un récit de médecins de Bergame.
  • Le talon d’Achille du confinement, hypocrisies et chasse aux pestiférés

    Par | 1 recommandé
    Un fait montre que les mesure de confinement sont vaines: les travailleurs sont contraints d’aller travailler et souvent sans les précautions indispensables et dans des lieux pas désinfectés. Ils risquent ainsi d’être contaminés et de contaminer les gens de leurs familles et ceux qui rencontrent quand ils vont faire les courses. La Chine a eu moins de morts que l’Italie parce qu’a fermé tout!
  • La pandémie subsume tous les désastres du libérisme

    Par | 1 recommandé
    La pandémie est en train de mettre à nu tous les désastres provoqués dans trente ans de développement libériste et sa gestion en rajoute des nouveaux. On est en guerre sanitaire, pour une nouvelle biopolitique, ou une guerre économique à l’échelle macro et micro qui va faire à nouveau des milliers de morts non seulement par le virus mais à cause des conséquences de la gestion de cette pandémie
  • Immigrés hyper-exploités dans la construction du siège du «Monde» et leur révolte

    Par | 5 commentaires | 8 recommandés
    Le cas des sans-papiers hyper exploités dans la construction du nouveau siège du Monde et leur révolte est très significatif car confirme que la «méthode libériste» domine en Italie, au centre de Paris et partout. Ce sont les économies souterraines que les gouvernements ne veulent pas endiguer car ils font partie intégrante de toute l’économie … les victimes ne comptent pas !