Blog suivi par 128 abonnés

Le blog de Segesta3756

  • Contre les gauches "suivistes" - par Emiliano Brancaccio

    Par | 31 commentaires | 2 recommandés
    "Je le dis clairement aux représentants de Die Linke, de la France Insoumise et à ceux de chez nous qui sont plus ou moins désorientés : céder d'un seul millimètre, faire un seul pas vers les agendas politiques des droites réactionnaires, c'est renier d'un seul coup une histoire plus grande qu'eux." E. Brancaccio
  • Trois articles de Lordon par temps difficiles (pour la gauche)

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    illusion-optique-droite-gauche-bouge-640x541
    Trois articles de Frédéric Lordon pour tenter de sortir la gauche de "sa" crise, respectivement : "Une stratégie européenne pour la gauche" (2017), "Clarté" (2015), "Leçons de Grèce à l'usage d'un internationalisme imaginaire (et en vue d'un internationalisme réel, 2015).
  • L'alternative du standard social sur les échanges internationaux – par E. Brancaccio

    Par | 1 recommandé
    germany-trade1-1-1-300x185
    Il est probable que Trump n'abordera pas le problème prioritaire des effets déstabilisateurs de la libre circulation internationale des capitaux, tout en insistant sur la propagande trompeuse et réactionnaire contre le mouvement des personnes. Pourtant, il y a des moyens plus intelligents de tenter de rééquilibrer le commerce entre pays et favoriser ainsi un développement mondial plus discipliné.
  • Le Venerdì de Repubblica interviewe Emiliano Brancaccio

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    La liberté aveugle des détenteurs de capitaux de déplacer leurs richesses à la recherche d'impôts faibles, de normes de travail peu élevées et de profits spéculatifs élevés, est à l'origine des problèmes de la zone euro et d'une grande partie du monde. Or l'art. 65 du traité UE autorise déjà, dans certains cas, les États membres à activer individuellement les contrôles des mouvements de capitaux.
  • Les origines de la philosophie - par Jean-Pierre Vernant

    Par
    carte
    Où commence la philosophie ? II y a deux façons d'entendre la question. On peut se demander d'abord où situer les frontières de la philosophie, les marges qui la séparent de ce qui n'est pas encore ou pas tout à fait elle. On peut se demander ensuite où elle est apparue pour la première fois, en quel lieu elle a surgi - et pourquoi là plutôt qu'ailleurs.
  • E. Brancaccio : Que la gauche dise adieu au laisser-faire une fois pour toutes!

    Par | 5 commentaires | 2 recommandés
    Photo-montage avec le syndicaliste italien Aboubakar Soumahoro et le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini Photo-montage avec le syndicaliste italien Aboubakar Soumahoro et le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini
    Certaines idées éclairées restent dans les pourparlers des salles d'université, tandis que dans l'arène politique, seules deux visions du monde se disputent violemment le terrain : un vieux dogmatisme libéral dur à mourir et une nouvelle réaction obscurantiste destinée à s'amplifier. Il est très probable que nous nous retrouverons bientôt face à une synthèse monstrueuse entre l'un et l'autre.
  • La Banque d'Angleterre et le Dr. Folamour qui veut aller jusqu'au Don

    Par | 31 commentaires | 3 recommandés
    À l'époque de Galilée l'Église permettait à l'Espagne d'utiliser la conception copernicienne de la Terre pour la navigation océanique vers les Amériques ; alors qu'en Europe elle imposait la vision ptolémaïque, brûlant ceux qui la réfutaient publiquement. Le comportement des autorités bureaucratiques de l'UE est similaire à celui de l'Église à l'époque galiléenne.
  • La gauche est malade depuis qu'elle imite la droite - par E. Brancaccio

    Par | 8 commentaires | 5 recommandés
    image-falce-martello-pesce
    Si tenue en laisse par la droite libérale, la gauche est entrée en crise, dans le sillage de la droite xénophobe elle risque de disparaître de la scène politique internationale. La gauche ne peut prospérer que si elle s'enracine dans la critique scientifique du capitalisme, dans l'internationalisme du travail, dans une idée prométhéenne renouvelée de modernité et de progrès social et civil.
  • Les puissances de l'argent ont choisi Salvini - par Giorgio Cremaschi

    Par | 5 commentaires | 6 recommandés
    incontro-salvini-blair-lega-poteri-forti
    Si le système médiatique n'avait pas été ce qu'il est, la rencontre entre Tony Blair et Matteo Salvini aurait été la première nouvelle dont discuter et faire discuter pendant des jours.
  • Le lien entre l'austérité et la montée du nazisme en 1933 - par L'Antidiplomatico

    Par | 8 commentaires | 3 recommandés
    Selon un rapport publié par le NBER l'austérité est un élément qui aide à combler certaines lacunes dans la littérature classique de la Grande dépression, considérée comme cause fondamentale de la montée du régime nazi. Il se concentre sur l'ensemble des réductions de dépenses et des augmentations d'impôts que le chancelier conservateur allemand Heinrich Brüning a adoptées entre 1930 et 1932.