Blog suivi par 32 abonnés

Le blog des membres d'ATD Quart Monde

À propos du blog
Ce blog est un espace d'expression pour des membres du Mouvement ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde.
  • Pourquoi les visites médiatisées d'enfants placés doivent reprendre très vite en vrai

    Par
    Voici quelques moments imaginaires(1), mais vécus chaque semaine avant le confinement par de nombreux parents dont les enfants sont placés en famille d'accueil, d'une rencontre médiatisée "en vrai" entre une mère et son jeune enfant placé. Moments vitaux pour toute relation parentale. Mais sont-ils encore possibles à distance ?
  • «T'es pauvre et t'as des Nike?»

    Par | 14 commentaires | 25 recommandés
    Des témoignages qui montrent que des dépenses « inconsidérées » des personnes en précarité obéissent parfois à une rationalité qui échappe au plus grand nombre. Peut-être y a-t-il aussi moyen que nous reconstruisions des « communs » qui remplaceront, ne serait-ce qu'en partie, les Nike et les iPhones - pour les pauvres et les non-pauvres.
  • Les préjugés, la peur et la tête haute

    Par | 1 recommandé
    Deux femmes qui connaissent la grande précarité et sont engagées au sein du mouvement ATD Quart Monde témoignent de l'impact que les préjugés ont sur les personnes confrontées à la pauvreté. Elles disent aussi comment elles ont pu retrouver "la tête haute".
  • Chiffres du chômage: les réalités derrière la fiction

    Par | 4 commentaires | 16 recommandés
    Selon Pôle Emploi, le nombre de chômeurs a baissé en 2019. Pour bien comprendre ce qu'il y a derrière les chiffres officiels du chômage et des créations d'emplois (des sujets déjà bien abordés sur ce blog), nous vous offrons deux idées fausses pour le prix d'une ;-], tirées de la 4e édition du livre "En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté" (janvier 2020).
  • S'engager contre la pauvreté: le témoignage de Priscillia

    Par | 2 recommandés
    Priscillia fait partie des nombreux jeunes qui ont l'expérience de la pauvreté et s'engagent avec ATD Quart Monde pour la combattre. En ce début 2020, nous dédions son témoignage à tous celles et ceux qui veulent s'engager pour construire une société plus juste, non seulement pour celles et ceux qui en sont exclus, mais aussi et surtout avec eux.
  • le 6 décembre 2019

    Festival de cinéma - La pauvreté sans clichés

    Par
  • Pauvre à vouloir s’en donner la mort

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Le vendredi 9 novembre, un étudiant lyonnais s’est immolé par le feu devant le CROUS de Lyon. Son acte désespéré est le signe d'un échec collectif de notre société qui condamne de plus en plus de personnes et notamment des jeunes à la pauvreté. Une baisse des APL ou la réforme de l’assurance chômage sonnent comme des coups de poignard dans le dos pour celles et ceux qui sont déjà dans la survie.
  • "Objectif zéro chômeur", un film de Marie-Monique Robin le 17 mars sur M6

    Par | 2 recommandés
    L'Esiam est une « entreprise à but d'emploi » lancée en 2017 sur le territoire de Mauléon dans les Deux-Sèvres, dans le cadre de l'expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée. La documentariste Marie-Monique Robin a suivi entre 2015 et 2018 la naissance et les premiers développements de ce Territoire zéro chômeur de longue durée.
  • Pour en finir (une fois pour toutes ?) avec le mythe du "manque de main d'œuvre"

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    C'est vrai, il existe des offres d'emploi non satisfaites, et plusieurs métiers sont en manque de main d’œuvre. Mais de là à dire que "si on veut, on trouve" ou que "les chômeurs ne veulent pas travailler", il y a un pas à ne pas franchir. Au contraire, il faut bien comprendre que globalement, nous manquons cruellement d'emplois et que, par ailleurs, nous fabriquons du sous-emploi à hautes doses.
  • Que l'avenir soit meilleur le plus vite possible et pour tout le monde

    Par | 3 recommandés
    Tel est le vœu formulé par Nelly, Isabelle, Jeanne-Yvonne, Armelle, Dominique, Christian, Corinne, le 17 octobre dernier à Loudéac, en ouverture d'un ciné-débat qui marquait la journée mondiale du refus de la misère. Nous avons pensé qu'il était de circonstance en ce début d'année où les combats collectifs ne doivent oublier personne.