Benoît Borrits

Auteur et chercheur indépendant

Sa biographie
Co-fondateur de la société d'informatique Esker. A travaillé aux éditions Regards. Au-delà de la propriété, pour une économie des communs, La Découverte, 2018 Travailler autrement, les coopératives, Editions du Détour, 2017 Coopératives contre capitalisme, Editions Syllepse, 2015
Voir tous
  • Le mirage des emplois verts

    Par
    On vante les emplois verts comme un moyen vertueux de combattre le chômage au plus grand bénéfice de l’environnement. Si ces emplois sont indispensables, ils seront sans doute insuffisants pour conjurer à la fois le chômage et le réchauffement climatique. Pour résoudre simultanément ces deux défis, il convient de rompre avec l’approche productiviste de l’emploi à l’aide de nouvelles politiques.
  • Face au low cost, mettre «hors marché» une partie des revenus

    Par
    La course au meilleur rapport qualité-prix conduit souvent au moins-disant social, engendrant de la précarité et de l’exclusion dans nos sociétés. Si l’attitude des consommateurs est légitime, il urgent d’y mettre un contrepoids. Ceci ne peut se faire qu’en mettant « hors marché » une partie des revenus qui seront distribués de façon totalement égalitaire aux producteurs.
  • Pourquoi les taux d’intérêt réels resteront bas

    Par
    De nombreux pays empruntent aujourd’hui à des taux d’intérêt réels proches de zéro, quand ils ne sont pas négatifs. À chaque reprise de l’inflation, le spectre de la remontée des taux fait son apparition dans les débats économiques et politiques. Tout laisse cependant penser que les taux d’intérêt réels resteront bas parce que la fiscalité sera prioritairement utilisée pour juguler l’inflation.
  • Dépasser par le haut le débat sur le revenu d’existence

    Par
    Le revenu d’existence est présenté comme une solution pour éradiquer la pauvreté. Mais comme son caractère inconditionnel fait débat, sa mise en œuvre ne sera probablement pas immédiate. Le Salaire minimum socialisé (SMS) permet d’obtenir le plein emploi en s’inspirant de l’universalité du revenu d’existence tout en conditionnant celui-ci à l’exercice d’un emploi.
  • La chute du taux d’intérêt réel

    Par
    La récente remontée du taux d’intérêt avec lequel les États-Unis empruntent a récemment ému les milieux économiques et politiques. Après quelques années de taux d’intérêt particulièrement bas, cela ne marquerait-il pas un « retour à la normale » ? Du point de vue économique, le seul taux d’intérêt qui compte est le taux « réel », et là, rien n’indique à ce jour une remontée significative des taux.
Voir tous