Cha Dafol

Cinéaste, auteure, musicienne, activiste.

Porto Alegre - Rio de Janeiro - Recife - Brésil

Sa biographie
Nomade et non-binaire. Née à Paris, enracinée au Brésil depuis 2013. Documentaire Les Yeux Ouverts - https://www.youtube.com/watch?v=BRZzD-PjBH8
Son blog
6 abonnés Le blog de Cha Dafol
  • 7 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 6 contacts
Voir tous
  • Brésil : entre chaos et soulagement (second tour des élections)

    Par
    « Je transmets mes félicitations à Luiz Inácio Lula da Silva élu prochain président du Brésil, suite à des élections libres, justes et fiables » poste Joe Biden sur Twitter, lundi matin, à l'image d'une communauté internationale qui s'est empressée de reconnaître la victoire de Lula sur Bolsonaro. Pourtant, au Brésil, malgré un soulagement incommensurable, les derniers jours auront été tumultueux.
  • Élections au Brésil : ce que l'on peut retenir...

    Par
    Les sondages les plus pessimistes pronostiquaient 36-37% pour Bolsonaro. Il sort du premier tour avec 42% et prêt à disputer la victoire au second. Coup dur après quatre années d’enfer dont on ne voit plus la fin. Et les surprises des élections ne s’arrêtent pas là.
  • Élections au Brésil - Décryptage et analyse

    Par
    Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
  • Une « aventure » en Amazonie

    Par
    Les corps de l’activiste Bruno Pereira et du journaliste Dom Phillips ont été retrouvés mercredi 15 juin dans une zone reculée de l’Amazonie brésilienne. Si tous les détails de l’affaire sont encore loin d’être éclaircis, celle-ci n’en est pas moins une occasion de se pencher sur la réalité de la forêt amazonienne pour essayer d’en comprendre les multiples enjeux.
  • Bonjour Brésil

    Par
    Jeudi 12 mai, 6h du matin. Les sénateurs rentrent chez eux, après douze heures de session nocturne. Ils viennent de ratifier la procédure d'Impeachment. La Présidente Dilma est donc officiellement écartée du pouvoir. Son vice-président Michel Temer la remplace. Dans son discours d'investissement, il annonce le ton du nouveau gouvernement : "Ne parlez pas de crise. Travaillez !"