Corinne Klomp

Scénariste, autrice (radio, théâtre), script doctor, amoureuse du Brésil et chroniqueuse pour la São Paulo Review.

France

Sa biographie
Après avoir sévi dans la presse quotidienne économique, j'ai tout quitté pour me consacrer à l’écriture de fictions. Depuis, ma vie, la vraie, a commencé.
Son blog
40 abonnés Une saine inquiétude
Voir tous
  • Agenda d’une confinée notoire

    Par
    Encore une semaine chargée...
  • Au Louvre, Léonard de Vinci en surexposition

    Par
    Ceci est l’histoire d’une déception. Âmes sensibles s’abstenir. L’autre semaine je suis allée au Louvre. Voir l’exposition sur Léonard de Vinci. Comme nombre de mes semblables, j’ai dû réserver et payer mon billet (très) en avance. Impossible de me rendre au musée à l’improviste, mue par une envie irrépressible d’appréhender l’œuvre du génie italien.
  • Le virus de la Corona ?

    Par
    Jeudi 30 janvier 2020, instantanés d’un wagon de métro parisien. Deux gars avinés - normal il est onze heures -, bière (Corona ?) en main et cerveau en berne, commentent à haute et hélas intelligible voix. - Et eux là-bas c’est des Chinois ? C’est des Chinois ? Outre la bêtise, l’ivresse engendre la répétition.
  • Ma part d'autrice

    Par
    Longtemps je me suis appelée auteure, avec un e. Je voulais revendiquer mon métier au féminin, je trouvais qu’auteure sonnait bien. Et pour cause puisqu’à l’oral, e muet oblige, il ne sonne pas. Il n’écorche pas les oreilles. C’est un féminin discret, en retrait, de bon goût.
  • Pour la comédienne de 50 ans, à quand la sortie du tunnel ?

    Par
    Si la ménagère de moins de 50 ans, supposée grande prêtresse des tendances de consommation et prescriptrice redoutée des décisions d’achat, a longtemps été adulée par les annonceurs et les agences de publicité, la comédienne de 50 ans et plus vit un autre type d’expérience. Qui ressemble fort à un boycott inavoué, car inavouable.