Blog suivi par 59 abonnés

Le blog de Yann Quero

écrivain, essayiste, chercheur en sciences humaines,
  • Nucléaire en Afrique : va-t-on assassiner l’avenir d’un continent ?

    Par | 4 recommandés
    Jusqu’ici, sur le continent africain, seule l’Afrique du Sud produisait de l’électricité nucléaire, mais elle vient de renoncer à continuer dans cette voie. Comme cette tendance est mondiale avec l’amélioration des performances des énergies renouvelables, les promoteurs du nucléaire sont prêts à tout pour trouver de nouveaux clients, y compris dans des pays à risque politique ou économique.
  • Emmanuel Macron, futur criminel contre l’Humanité ?

    Par | 22 commentaires | 26 recommandés
    Alors qu’une majorité des Français doute désormais du nucléaire et que les énergies renouvelables se révèlent plus rentables et surtout moins dangereuses que l’atome, de nombreux indices laissent à penser que le Président Macron envisagerait la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France. Acceptera-t-il alors d’être considéré dans le futur comme un criminel contre l’Humanité ?
  • Le manque d’eau en France, une catastrophe annoncée depuis longtemps

    Par | 87 commentaires | 43 recommandés
    Les politiques semblent découvrir le problème de l’eau en France, mais ce manque d’eau a été annoncé voilà des décennies, dans l’indifférence générale. Sans doute avec le même manque d’intérêt que les politiques mettent actuellement à réfléchir aux conséquences du réchauffement climatique.
  • Brexit : l’égoïsme anglais fondé sur un grave mensonge

    Par | 34 commentaires | 9 recommandés
    Le Brexit révèle avant tout une position égoiste et hyper nationaliste des dirigeants conservateurs du Royaume-Uni, qui est de surcroît fondée sur un mensonge d’une extrême gravité. Comment peut-on après cela le présenter comme l’expression d’une « volonté populaire » légitime ?
  • Intérêt et biais du rapport du GIEC SR15

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Le rapport du GIEC SR15 sur la différence entre un réchauffement de +1,5°C ou +2°C en 2100 a été approuvé le 7 octobre 2018. Il montre des objectifs clairs, mais présente un biais structurel, en comparant seulement deux scénarios : extrêmement vertueux et hyper vertueux. C’est un peu comme si on évaluait la différence de gravité d’un accident sur autoroute en roulant à 45 ou à 50 km/h.
  • Zéro carbone fossile en 2050

    Par | 42 commentaires | 9 recommandés
    Grâce au rapport du GIEC d’octobre 2018 (SR1.5), nous disposons maintenant d’un indicateur majeur pour estimer la valeur des politiques environnementales. Pour respecter l’Accord de Paris, il faudra parvenir à zéro émission de carbone fossile si possible vers 2050 et pas plus tard qu’en 2065. Toute politique locale comme mondiale qui n’inclurait pas ces objectifs devrait désormais être rejetée.
  • 1er août 2018, jour de l’aveuglement ?

    Par | 4 commentaires | 6 recommandés
    De plus en plus tôt au fil des ans, les médias annoncent le « jour du dépassement ». Il y a vingt ans, c’était début octobre, c’est désormais le 1er août. Mais ce jour, fondé sur l’Empreinte écologique qui s’efforce de calculer la pression des sociétés sur l’environnement, ne mesure-t-il pas avant tout l’ampleur de nos aveuglements ?
  • Décroissance et cacahuètes

    Par | 10 commentaires | 8 recommandés
    Quel rapport entre le courant de la décroissance et les cacahuètes ? A priori, pas grand-chose... Toutefois, c’est en réfléchissant aux continuels discours tels que « mais comment pourrait-on renoncer à la croissance » ou « on ne va quand même pas revenir à l’ "âge de pierre" » que m’est venue cette analogie avec les arachides.
  • Et si on condamnait l’ONU ?

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    Face aux nombreux problèmes mondiaux contemporains, notamment géopolitiques et environnementaux, la « communauté internationale » est souvent blâmée. Toutefois, comme cette « communauté » n’a pas d’existence propre, le « blâme » reste sans effet ni conséquences. Alors peut-être devrait-on juger l’ONU qui est supposée l’incarner et devrait éviter les crimes graves.
  • Flashé à 390 km/heure sur autoroute !

    Par | 20 commentaires | 7 recommandés
    Si quelqu’un était pris au volant à 390 km/h, soit trois fois la vitesse autorisée sur une autoroute, toute la France serait en émoi. Le Président lui-même interviendrait sans doute pour dénoncer cet irresponsable mettant en péril la vie d’autrui. En ce 5 mai 2018, au vu de leur mode de vie, les Français auraient besoin de trois planètes, et cela laisse la plupart des gens indifférents.