Blog suivi par 11 abonnés

Le blog de culturenature71

Yves ROBERT, apiculteur, formateur et auteur.
71240 Sennecey-le-grand - France
À propos du blog
Le non-sens de la pression économique culmine pour l'agriculture, en exigeant d'elle une rentabilité qui détruit son propre « outil de production » ! L'apiculture et les abeilles sont des témoins de premier ordre de la folie destructive de cette démarche aveugle. Ce blog explique les mécanismes, les conséquences et présentes les issues possibles pour que chacun-e d'entre nous puisse y contribuer.
  • L’impasse n’est qu’apparente

    Par
    Nos forces adaptatives, affaiblies par des systèmes sociaux sous pression et des écosystèmes dévastés, sont au plus mal face aux moments difficiles que traverse la civilisation actuelle. Cela fait monter un sentiment d’inquiétude, qui à tout moment peut basculer dans le désespoir, quand nous oublions que nous disposons, en nous, d’une source d’énergie profonde.
  • L’attention portée au vivant

    Par
    Je suis écologue auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux pollinisateurs et à la biodiversité. J’ai entendu l’appel pressant de toutes celles ceux qui se demandent : Pourquoi nous agissons si faiblement collectivement alors que nous savons ce qu’il y a à faire ? Mon prochain livre parait aux éditions Maïa: Prendre pleinement part à la Vie - Nous réconcilier avec le vivant - Essai
  • Quand les abeilles sont témoins des dérives de notre civilisation

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Comment les abeilles, « vieilles » de quelques millions d’années, pourraient-elles témoigner des difficultés d’une civilisation aussi « moderne » que la nôtre ? Mais aussi, est-ce si grave que les abeilles disparaissent ? Si nous héritons des conséquences des erreurs de nos aîné(e)s et de celles et ceux qui imposent leur pouvoir arbitraire, n’héritons pas de l’état d’esprit de ces erreurs …
  • Quand la nature témoigne

    Par | 1 recommandé
    Quand la nature témoigne – par l’intermédiaire des abeilles en l’occurrence - il n'est plus possible de se voiler la face. La ruche puissant indicateur pour la transition écologico-économique.
  • L'insoutenable légèreté de l'inaction

    Par
    Je me suis questionné comme beaucoup d'entre nous sur l'insoutenable légèreté de l'inaction. Et, je commence à trouver des pistes, assez loin de ce qui est jusqu'alors admis.
  • Il est encore temps de planter des arbres

    Par | 5 recommandés
    Entreprendre le mouvement inverse qui a fait disparaitre les arbres de notre paysage. Ils constituent la principale clé de voute de notre résilience future dans l’épisode de dérèglement climatique qui s’ouvre et s’annonce âpre.
  • Certaines personnes arrivent à leurs fins… et pas les autres

    Par
    Nous sommes subjugués par les personnes qui ont les moyens d'arriver à leurs fins. Alors, essayons d'arriver à nos fins propres !
  • Fascisme « démocratique »

    Par | 3 recommandés
    « Méthode de gouvernement dont Tatcher et Reagan ont été les précurseurs, mais Berlusconi le véritable consolidateur en Italie… Et dont l’emblème historique restera Georges W. Bush. Son résultat contemporain est proverbial, c’est-à-dire l’accès métastatique des bonnes vieilles extrême droites au pouvoir. »
  • Compétitivité supposée entre abeilles mellifères et abeilles sauvages

    Par | 3 recommandés
    Cette supposition, assez bien ancrée dans les esprits humains, a pour origine le biais culturel de projection de notre infâme éthique de la compétition sur les autres populations d'êtres vivants...
  • Nos démocraties sont, en grande partie, des « duperies »

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    Pour bien le comprendre, il faut revenir à l’origine de l’emploi moderne de ce mot magique. C’est ce que fait Francis Dupuis-Déri, chercheur en science politique, dans une interview sur ThinkerView, intitulée « marketing politique pour les pauvres. »