Blog suivi par 28 abonnés

L'Observatoire de la vie politique et parlementaire

Directeur de l'Observatoire de la vie politique et parlementaire
Paris
  • Le courrier indésirable de Nicolas Sarkozy

    Par | 85 commentaires | 44 recommandés
    On savait la représidentialisation de retour, après les années Fouquet's et celles des cliquetis dorés et des hochets... mais notre Constitution continuait de servir de dogme à la République. Une simple lettre diffusée le 26 juillet 2011 et adressée aux représentants de la nation change complètement la donne. La séparation des pouvoirs déjà malmenée depuis quatre ans vient de subir un coup de scalpel, comme jamais dans l'histoire de la Ve République... comme jamais dans l'histoire de nos institutions.
  • Les déchaînés

    Par | 21 commentaires | 7 recommandés
    Ils sont deux aux extrêmes de l'insolence et pas très éloignés de la diffamation: le premier est professeur de médecine et député UMP, ayant, au demeurant, été membre fondateur de la «droite populaire» –même s'il s'en est éloigné depuis; le second est philosophe, comme bien d'autres, mais n'a pas écrit l'équivalent de la «Critique de la raison pure» ni «Les deux sources de la morale et de la religion».
  • Du Sénat en général... et de 2012 en particulier

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    Les cantonales passées, il faut bien continuer à jouer au jeu de l'oie... à condition bien sûr de ne jamais reculer! Or la prochaine échéance est en septembre 2011. Vraisemblablement avec plus d'assurance, au lendemain des cantonales, qu'au lendemain même des municipales de 2008, il est possible d'envisager une alternance politique au Sénat.
  • Les «primaires» socialistes sont-elles sorties des clous ?

    Par | 130 commentaires | 13 recommandés
    L'idée était, au départ, brillante et même porteuse d'espérance : choisir un candidat commun à l'opposition de gauche face à l'éventuelle candidature du président de la République à la prochaine présidentielle.
  • Politique étrangère de la France : gribouille

    Par | 22 commentaires | 12 recommandés
    Le président confond business et droits de l'Homme. L'affaire tunisienne et la situation en Egypte nous incitent à penser que les relations internationales sont au président de la République aussi étrangères que l'étaient à un certain moment l'économie et les relations financières à François Mitterrand. Mais au-delà de ce parallélisme, il convient de retenir que l'absence de visibilité et de clarté dans nos choix extérieurs entraîne une grande confusion quant à l'esprit de la Constitution.
  • L’éthique républicaine encore une fois malmenée

    Par | 8 commentaires | 9 recommandés
    Les ministres et les préfets doivent respecter la Constitution! L'affaire des «policiers menteurs» –et du jugement du tribunal de Bobigny– conduit à plusieurs interrogations sur les rapports qu'entretiennent les autorités publiques avec la Justice, rendue, faut-il le rappeler, «au nom du peuple français».
  • Au Parlement, des suppléants jetables !

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    La réforme constitutionnelle de 2008 qui a permis aux députés de retourner à l'Assemblée nationale, par automaticité, à défaut de renoncer au mandat par démission et donc d'entraîner, dans ce cas –et dans ce cas seulement– une élection législative partielle, provoque, cette fois, à l'occasion de la formation du gouvernement un mini bing bang; au Sénat, compte-tenu de la particularité des deux types de scrutin (majoritaire et proportionnel), la situation se complique.
  • L'empereur et les sept mois

    Par | 29 commentaires | 8 recommandés
    L'histoire de ce remaniement ministériel demeurera-t-elle dans les annales de notre vie politique ? Il s'agit, néanmoins, d'une «première» dans les péripéties gouvernementales de la Ve République. On croirait revenir au temps de la IVe, lorsqu'on prédisait le nom du futur président du conseil, son prédécesseur à peine désigné !
  • Préfet UMP : un coup contre l'Etat

    Par | 44 commentaires | 27 recommandés
    La radicalisation du régime présidentiel et bonapartiste se renforce ; quelques nominations récentes prises en conseil des ministres préfigurent ce que serait un second quinquennat à partir de 2012, avec le même président mais assisté non plus de son gouvernement mais de son parti... à la tête de la haute administration de l'Etat.
  • Laïcité : la nécessité d'un bouclier constitutionnel

    Par | 98 commentaires | 12 recommandés
    Trop, c'est trop... La seconde visite du président de la République au Vatican dépasse, cette fois, l'entendement.