Dimitris Alexakis

Animateur d'un espace de création artistique à Kypseli, Athènes.

Athènes - Grèce

Sa biographie
site: https://oulaviesauvage.blog/ textes // revue Vacarme: http://www.vacarme.org/auteur352.html
Son blog
125 abonnés Le blog de Dimitris Alexakis
Voir tous
  • «On vous attend»: notes sur les gilets jaunes

    Par
    Dans quelle mesure le mouvement des Gilets Jaunes est-il libre de droits? À quelles conditions le «copyleft» que met en œuvre sa structure horizontale ouvre-t-il des perspectives inédites d’émancipation? Dans quelle mesure la stratégie de l’extrême-droite consiste-t-elle à récupérer, pour étendre son hégémonie, des formes issues du mouvement des places et de la culture du partage?
  • Sur le fil...

    Par
    Que les Gilets Jaunes ne puissent faire reculer la direction néo-libérale que si les principes de division et de « préférence » défendus par l’extrême-droite y sont mis en échec n’est pas un postulat abstrait mais a au contraire été mis en évidence par ce mouvement lui-même : c’est au point où ses revendications étaient le plus sociales que cette mobilisation a le plus menacé l’exécutif.
  • «Cher Zak, chère Zackie, hier nous sommes allé·e·s à ton enterrement»

    Par
    42583639-10209863502663187-7368275430060589056-o
    Le 21 septembre 2018, Zak Kostopoulos, activiste LGBTQI+, séropositif et drag queen (Zackie Oh), a été assassiné dans le centre d'Athènes. Ce texte, écrit par un de ses proches, est une lettre ouverte qui lui est adressée.
  • À la merci d’un courant violent : la Grèce après l’accord du 21 juin

    Par
    De Berlin à Athènes, les propos tenus ces derniers jours par les dirigeants européens précisent la situation qui sera celle de la Grèce à compter du 21 août prochain et justifient une lecture de l’accord conclu par l'Eurogroupe à rebours des déclarations célébrant «la fin de l’Odyssée» (Moscovici), la «renaissance» grecque («Le Point»), la concorde européenne retrouvée.
  • ❝Souveraine dette❞ | à propos de l’accord sur la Grèce du 21 juin 2018

    Par
    «Victoire», «jour historique» : la «fin des mémorandums» annoncée par le communiqué du 21 juin 2018 et bruyamment célébrée par le gouvernement grec et les dirigeants européens peut être lue à rebours comme l’entrée dans une phase d’austérité sans fin.