Édition suivie par 133 abonnés

Mille communismes

8 rédacteurs

À propos de l'édition

"La révolte seule [...] est créatrice de lumière" nous dit André Breton à la fin d'Arcane 17. C'est dire combien aujourd'hui manque singulièrement de clarté. Notre époque manque gravement

de politique, quelles qu'en soient les voies. Pis, en pensant à Marx qui écrivait à Ruge : « (…) il est enviable d'être les premiers à entrer vivants dans la vie nouvelle. Que ce sort soit le nôtre ! (…) », nous pouvons mesurer la régression intellectuelle et politique dans laquelle nous ont plongés trente années où la Réaction a relevé la tête.

Il n'y a pourtant pas de fatalité politique comme de fatalité tout court. Comme en 1968, avec une politique de la peur articulée sur des lois liberticides, la Réaction espère reconstituer "la majorité silencieuse", apeurée, sérialisée et soumise. Sa forme actuelle - le sarkozysme - se réclame de l'opinion, mais celle-ci ne signifie plus rien pour peu qu'il y ait de la politique (émancipatrice) et/ou de la pensée créatrice (absolument moderne).  Pour le dire autrement, nous pensons que l'état de minorité numérique importe peu, et que des minorités résolues, parlantes et agissantes peuvent changer le cours des choses. 

On parle à nouveau de révolution. 

Les peuples arabes s'insurgent ; nous avons des raisons de nous réjouir après tant de défaites. 

Pour tenir et passer à l'offensive créatrice, il faut, il faudra compter avec toutes celles et tous ceux qui portent, d'une manière ou d'une autre, l'idée communiste, avec toutes celles et tous ceux qui, dans leurs luttes et leurs inventions, font surgir et exister des gisements de communisme. Il y a une pensée du communisme, depuis fort longtemps, et, aujourd'hui, cette pensée prend mille formes. 

Imaginer les voies (politiques, mais pas seulement) de l'idée communiste pour notre temps, qui semble s'ouvrir sur les valeureuses révoltes et révolutions arabes, tel est l'objet de cette édition. Mille communismes, qui aurait tout aussi bien pu s'appeler Editions des archaïques rêveurs inadaptés inadaptables... Mais combatifs !

  • Édition Mille communismes

    Aulnay comme miroir de la réalité politique de la République française

    Par | 9 commentaires | 7 recommandés
    Il est frappant de voir comment, hier et aujourd'hui, la ville d'Aulnay-sous-Bois concentre les politiques racistes et réactionnaires qui font consensus dans le parlementarisme français. Les candidats à la Présidentielle, singulièrement quand ils se réclament de la gauche, doivent se prononcer sur ces politiques-là.
  • Édition Mille communismes

    Poutougate : ce scandale doit cesser !

    Par | 21 commentaires | 23 recommandés
    Alors que les scandales ne cessent de bousculer la campagne présidentielle, il est grand temps de dénoncer toutes les malversations des candidats à la campagne présidentielle, sortir les comptes de campagne, les patrimoines, les emplois fictifs de chaque membre de la famille... A commencer par le plus dérangeant de tous : Philippe Poutou.
  • Édition Mille communismes

    Pour la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la France

    Par | 17 commentaires | 13 recommandés
    L'échéance de la "Semaine Anticoloniale" se rapproche (du 4 au 20 mars 2017) et la manifestation du 19 mars "pour la justice et la dignité" se prépare, relayons cet appel "Pour la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la France".
  • Édition Mille communismes

    Manif hier au métro Ménilmontant

    Par | 11 commentaires | 22 recommandés
    Depuis au moins trois ans, le pouvoir hollando-vallsiste, issu du Parti socialiste, intimide les manifestant.e.s et partant s'enfonce dans un grave déni démocratique parallèle à l'explosion des crimes policiers racistes qu'il ne condamne pas - ou peu. Benoît Hamon a gagné en rupture mais il doit désormais condamner cette atteinte aux libertés démocratiques fondamentales par ses camarades.
  • Édition Mille communismes

    Kosovo-Syrie

    Par | 6 recommandés
    En 1999, personne n'osait dire même à son canari ou à son chat qu'il réprouvait le bombardement de la Serbie par l'OTAN au nom de la juste cause partout étalée du Kosovo. La LCR, ancêtre du NPA, soutenait exaltée l'UCK dont on sait désormais que c'est un ramassis de mafieux. Les anti-guerre n'étaient pas nombreux et Alain Badiou fut attaqué de toutes parts pour cette excellente tribune.
  • Édition Mille communismes

    Lettre d'un camarade a de prétendus "camarades"

    Par | 73 commentaires | 11 recommandés
    La lettre écrite par mon camarade Julien Salingue (qui est membre du NPA mais qui participe également au fonctionnement d'Acrimed) sur la situation en Syrie où il s'adresse a de soit disants "camarades" circule largement sur les réseaux sociaux Je la reproduit ci dessous. Il est inutile de dire que je partage l'ensemble des points de vues dévenoppé par Julien...
  • Édition Mille communismes

    Contre l'illusion biographique. Comprendre Fidel Castro

    Par | 2 commentaires
    A lire les réactions à la mort de Fidel Castro, on aurait l'impression d'être face à un "juge des Enfers, chargé de distribuer aux héros morts l'éloge ou le blâme" (Marc Bloch). Et de répéter le cri de lucidité de M. Bloch: castristes, anti-castristes, "nous vous crions grâce: par pitié, dites nous simplement, quel fut" Fidel Castro.
  • Portfolio Édition Mille communismes

    Histoires profanes de Zimmerwald

    Par | 9 commentaires | 13 recommandés
    Lieu de mémoire communiste, libertaire et (pour un court moment) socialiste, Zimmerwald fait partie de ces épisodes rangés, classés, oubliés de la mémoire collective. Pour ceux qui demeurent attachés à la mémoire de cette conférence, elle interroge l'actualité remplie de guerres impériales, et un certain rapport au passé, celui de la mystification propre à toute mise en récit héroïque et épique.
  • Édition Mille communismes

    Il n'y a pas d'identité nationale ou le pays se compose de tous ceux qui y vivent

    Par | 6 commentaires | 4 recommandés
    Le débat sur l'identité (nationale) française pollue depuis le pays depuis une décennie. Si la question nationale ne doit pas être éludée, réaffirmons qu'elle ne se confond pas avec la question d'une délirante "identité nationale" qui n'est que le nom parlementaire de ce que l'extrême droite, confondant comme à son habitude gens et plantes, vivants et végétaux, appelle les "Français de souche".
  • Portfolio Édition Mille communismes

    Portrait de résistants à l'air du temps : université d'été du NPA 2016 !

    Par | 25 commentaires | 14 recommandés
    On les disait moribond, ils étaient 650 à Port Leucate. On les disait isolés, on les constate au coeur de toutes les mobilisations. Portrait de résitants à l'air du temps. Les taupes fouissent encore ! Portrait de résistants à l'air du temps, contre tous les renfermements sectaires.