Blog suivi par 111 abonnés

Le blog d'En attendant Nadeau

www.en-attendant-nadeau.fr
Paris - France
  • Arles, des tours et un détour

    Par
    William Wegman, Décontracté, 2002. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de Sperone Westwater Gallery. William Wegman, Décontracté, 2002. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de Sperone Westwater Gallery.
    Retour vers le futur, tel est le titre-programme affirmativement fourre-tout de la 49ème édition des Rencontres de la Photographie d’Arles qui se prolonge, pour certaines expositions, jusqu’au 23 septembre. Promenade digressive et impressions fugitives.
  • Sommaire du numéro 62

    Par
    Le devenir des peuples qui ont construit une culture propre et se trouvent affrontés à la « modernité » du capitalisme financier ou à la modernité tout court, technologique, des « forces productives », voilà en tout état de cause un bon fil directeur.
  • Éditorial du numéro 62 : Cosmopolite

    Par
    logo-ean-rouge
    Sonia Combe revient sur l’événement qu’a été la réédition critique du livre I du "Capital" par Thomas Kuczynski. Pour ce communiste critique, Marx garderait sa pertinence aujourd’hui : ainsi le mode de production capitaliste creuserait sa propre tombe en détruisant non seulement les travailleurs mais aussi « die Erde » (la terre), la nature elle-même. Marx écologiste ? À voir.
  • Rentrée littéraire: des lectures au choix

    Par | 3 recommandés
    Parmi nos choix de cette rentrée littéraire, une belle figure de femme dans le roman de Maylis de Kerangal, «Un monde à portée de main». En apprenant l’art du trompe-l’œil, Paula, son héroïne, comprend les puissances de l’illusion.
  • Éditorial du numéro 61 : nos choix de la rentrée littéraire

    Par | 1 recommandé
    logo-ean-rouge
    La semaine dernière, nous avons mis en vedette de la rentrée littéraire quatre voix marquantes, celles de Cloé Korman dans "Midi", de Christine Angot dans "Un tournant de la vie", de Nathalie Léger dans "La robe blanche" et d’Elisa Shua Dusapin dans "Les billes du Pachinko".
  • Sommaire du numéro 60

    Par | 1 recommandé
    Paul Auster © Jean-Luc Bertini Paul Auster © Jean-Luc Bertini
    Au fil de l’été, on trouvera aussi des articles sur l’actualité, à commencer par le chef-d’œuvre de Paul Auster. Un matin sur deux, vous retrouverez ainsi un nouvel article sur notre site. Et le 22 août, notre pré-sélection de romans français de la rentrée, pour un vrai numéro de rentrée, le 29. Bel été !
  • Éditorial du numéro 60 : Été 2018 mode d’emploi

    Par
    logo-ean-rouge
    Pascal Engel prépare depuis plusieurs mois un dossier spécial « bêtises » qui propose, en cinq livraisons estivales (une par semaine à partir d’aujourd’hui jusqu’à la rentrée), un voyage littéraire, philosophique, naturaliste et surréaliste sur ce mal étrange, qui peut être aussi un bien, voire même un bonbon !
  • Sommaire du hors-série n°3 : Bêtises

    Par | 1 recommandé
    betise-2
    Pascal Engel prépare depuis plusieurs mois un dossier spécial « bêtises » qui propose, en cinq livraisons estivales (une par semaine à partir d’aujourd’hui jusqu’à la rentrée), un voyage littéraire, philosophique, naturaliste et surréaliste sur ce mal étrange, qui peut être aussi un bien, voire même un bonbon !
  • La bêtise n'est pas plus bête que nous

    Par | 1 recommandé
    logo-ean-rouge
    Comme on l’a souvent remarqué, il y a quelque arrogance à traiter de la bêtise, parce que cela rompt la règle de bienséance qui voudrait qu’on se dise pas plus bête qu’un autre : même si nous traitons les autres de cons à longueur de journée, de quel droit le faisons-nous ?
  • Sommaire du numéro 59

    Par
    Thomas Jolly © Jean-Louis Fernandez Thomas Jolly © Jean-Louis Fernandez
    Les mythes nous disent-ils encore quelque chose aujourd’hui ? À quelques jours de l’ouverture du festival d’Avignon, Dominique Goy-Blanquet interroge le metteur en scène Thomas Jolly sur sa vision du Thyeste de Sénèque, qui nous fait replonger dans la violence extrême des Atrides, et son rapport à Shakespeare. « Sans une goutte de sang », dit-il.