Blog suivi par 127 abonnés

Le blog d'En attendant Nadeau

www.en-attendant-nadeau.fr
Paris - France
  • Sommaire du numéro 80

    Par
    Bret Easton Ellis © Casey Nelson Bret Easton Ellis © Casey Nelson
    Ellis critique les réseaux sociaux qui suintent la haine et le mépris, et, provocateur toujours, manipule le politiquement correct comme un explosif. Il continue à jouer à l’"American gigolo" façon Richard Gere, mais a-t-il toujours le contact avec le réel ?
  • Éditorial du numéro 80 : expériences inclassables

    Par
    logo-ean-rouge
    Dans "White" (traduire : "homme blanc privilégié"), Bret Easton Ellis revient sur sa dure condition d’icône de la mode intellectuelle à Hollywood et à New York.
  • Sommaire du numéro 79

    Par
    damasio-une
    Encore plus loin, il y a les mondes possibles ouverts par la science-fiction. Celui proposé par "Les furtifs" d’Alain Damasio, dont on attendait le livre depuis quinze ans, offre un miroir où observer les questions sociales et politiques actuelles.
  • Éditorial du numéro 79 : vers l'Europe et au-delà

    Par
    logo-ean-rouge
    Les élections européennes approchent. L’actualité en est pleine. Mais les livres aussi nous permettent de nous faire des idées, de décortiquer des mécanismes et des discours. Ainsi, cette semaine, Jean-Yves Potel nous aide à décrypter des points de vue différents sur Viktor Orbán, et la hantise que fait peser sur l’Europe la trajectoire d’un dissident devenu démagogue populiste et autoritaire.
  • Sommaire du numéro 78

    Par
    Heiner Müller © Éditions de Minuit Heiner Müller © Éditions de Minuit
    Alexander Kluge, dans un texte inédit, se souvient d’une conversation avec Heiner Müller au soir d’une représentation mal accueillie de "Philoctète" en 1995 : même ratée, une représentation théâtrale demeure une "opération contre la mesquinerie, tandis que défile le fleuve de la vie". Jean-Pierre Morel répond aux questions de Tiphaine Samoyault à propos de la traduction des "Conversations".
  • Éditorial du numéro 78 : Les enjeux de la ville

    Par
    logo-ean-rouge
    Une cathédrale brûle et chacun, selon ses convictions, associe au sombre spectacle quelque référence secrète, qu’il s’agisse du "Miracle de Théophile", de Quasimodo ou du pilier près duquel le jeune Claudel, à Noël 1886, eut la révélation de la foi. Une ville comme Paris est faite de cette histoire invisible.
  • Sommaire du numéro 77

    Par | 1 recommandé
    Fresque représentant Tahar Djaout en Kabylie © Nadir Djennat Fresque représentant Tahar Djaout en Kabylie © Nadir Djennat
    Gaëlle Josse revient dans sa fiction sur l’étonnante histoire de la nounou photographe Vivian Maier. Claire Richard évoque sa vie pornographique et Réjane Sénac précise les conditions de possibilité d’une vraie égalité entre les hommes et les femmes. Au cours des quinze prochains jours, on parlera aussi de Mishima, de Pavel Vilikovsky, de Lisa Ginzburg…
  • Éditorial du numéro 77: avec l'Algérie

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    logo-ean-rouge
    L’Algérie s’unit et se lève, déterminée à transformer son histoire politique. En attendant Nadeau se fait l’écho de cet événement considérable en publiant trois articles sur la façon dont la littérature accompagne avec force ses mouvements
  • Sommaire du numéro 76

    Par
    Jean-Pierre Richard et Jean Starobinski Jean-Pierre Richard et Jean Starobinski
    Spinoza, philosophe hollandais… On n’y songe guère, mais ce penseur si abstrait est contemporain de ces peintures si minutieuses d’un peuple sûr de lui. Pascal Engel nous offre un panorama à la fois vaste et détaillé de cette œuvre emblématique de la philosophie, qui a donné lieu à une pluralité de lectures particulièrement divergentes... Comment s’y retrouver ?
  • Éditorial du numéro 76 : Germinal

    Par
    logo-ean-rouge
    « Et les fruits passeront la promesse des fleurs », dit le poète du XVIIe siècle, confiant dans l’alternance régulière des saisons. Mais après un hiver d’une grande douceur l’arrivée du printemps donne l’occasion de méditer sur les rudes réalités des hivers de jadis, le « petit âge glaciaire ».