Farid BENHAMMOU

Géographe, chercheur associé au Laboratoire Ruralités, enseignant en classes préparatoires, Poitiers. Co-fondateur du collectif GATO (Géographie, Animaux non humains et TerritOires).

Poitiers - France

Sa biographie
Farid Benhammou (né en 1977 à Lillebonne) est un des spécialistes des relations et de la cohabitation entre l’homme et les grands prédateurs d’Europe (ours, loup, lynx). Agrégé de géographie en 2000, il devient docteur en géographie de l’environnement en 2007 avec une thèse à Agro Paris Tech : Crier au loup pour avoir la peau de l’ours : une géopolitique locale de l’environnement à travers la gestion et la conservation des grands prédateurs en France. Elle est nominée pour le prix de thèse du Comité national français de géographie (CNFG). Dans ses travaux, il applique une approche géopolitique à des questions environnementales, notamment celles impliquant la grande faune. Il participe également aux travaux du laboratoire de géographie Ruralités à Poitiers et publie régulièrement sur les questions conflictuelles impliquant l’environnement. En 2004, il a été Lauréat de la biodiversité aux concours de jeunes chercheurs organisés par l’Institut Français de la Biodiversité (IFB). Depuis 2013, il est professeur de géographie et géopolitique en classes préparatoires littéraires au lycée Camille Guérin de Poitiers. Il a aussi régulièrement enseigné à la Faculté de géographie d’Orléans, de Tours, à l’École Normale Supérieure de Paris et à Paris Sorbonne (géopolitique, conflits d’environnement, développement durable, aménagement et environnement).
Son blog
6 abonnés Le blog de Farid BENHAMMOU
  • 2 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 5 contacts
Voir tous
  • Les chasseurs soutenus dans leur manifestation par l’Office français de la biodiversité?

    Par
    Alors que la cellule de gendarmerie nationale DEMETER a la mission d’une police politique visant à identifier les menaces et les acteurs critiques contre l’agriculture productiviste et la chasse, la manifestation des chasseurs à Prades, bastion de Jean Castex, semble avoir des soutiens étonnants pour dénoncer le «fascisme» vert.
  • Loup et ours en France: détresse ou décrédibilisation des éleveurs?

    Par
    L’ours et le loup représentent une contrainte à l’élevage, notamment Canis lupus qui s’étend géographiquement comme récemment en Nouvelle Aquitaine, Centre-Val de Loire, Normandie et Bourgogne (voir encart 1). Pourtant, des médias comme Ouest-France contribuent à diffuser des contrevérités et les pouvoirs publics sont passifs voire bienveillants face à des actes de violence anti-environnementale.