Blog suivi par 329 abonnés

Droits des étrangers

À propos du blog
Le mur d'un squat ouvert à Calais en 2014. N’attendons plus pour changer notre regard sur les migrants qui vivent parmi nous, et nous verrons plus clair sur le sort des autochtones.
  • À Amiens, ensemble pour une politique d’accueil et de fraternité avec les étrangers

    Par | 3 recommandés
    Le RESF de la Somme, créé par la LDH et Sud-Éducation en 2004, rassemble aujourd'hui plus de 53 associations, syndicats, organisations culturelles - environ 10% de la population du département est concernée - rassemblés pour la préservation du droit d’asile, mais aussi pour la lutte contre les xénophobies et le racisme et créer une politique d’accueil et de fraternité. Avec quelques beaux succès.
  • Urgence (in)humaine à la frontière franco-italienne

    Par | 12 commentaires | 67 recommandés
    Nous, citoyennes et citoyens de la Roya, de Menton et au delà, alertons sur la situation de maltraitance imposée aux personnes étrangères attrapées par la Police aux frontières en tentant d'entrer en France : hébergement-détention dans la promiscuité, le froid et sans nourriture, conditions d'hygiène insupportables, téléphones et documents subtilisés, refus de visite opposé à des élus européens...
  • Observatoire des expulsions de lieux de vie informels : un premier bilan

    Par | 2 recommandés
    Face à la faiblesse des données officielles disponibles, et pour mieux asseoir leur dénonciation d'une politique publique inefficace sur le plan social et dramatique sur le plan humain, plusieurs associations actives auprès des personnes contraintes de vivre dans des formes informelles d’habitat ont mis en place un observatoire des expulsions collectives visant ces lieux de vie.
  • Les migrants, personnes ou objets connectés ?

    Par | 3 recommandés
    Les migrants sont enserrés dans un réseau technologique de contrôles répétés, mais aussi grands utilisateurs eux-mêmes du "numérique", pour garder le contact avec le pays, conserver les informations personnelles essentielles. Un véritable champ de bataille entre ceux qui veulent effacer les traces de l’identité des corps de migrants, vivants ou morts, et ceux qui veulent les reconstruire.
  • Sans toit à Nantes. Où est l’accueil inconditionnel? Où est l’urgence?

    Par | 2 recommandés
    Depuis près d'un an, des hommes, des femmes et des enfants, principalement de nationalité étrangère, ont trouvé un refuge précaire dans un gymnase. Privées de l’hébergement que leur doit l’État, près de 800 personnes tentent d’aménager des conditions de vie dans cet endroit totalement inadapté. L'intercollectif «Personne à la rue!» interpelle le préfet.
  • Familles géorgiennes expulsées de Bretagne sur un vol Frontex : rafles au petit matin

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    Les interpellations musclées de quatre familles, vues de l'intérieur. « Vous prendrez votre petit déjeuner en Géorgie »...
  • Géorgiennes, géorgiens : sachez que la France n'est pas un ''pays attractif'' !

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    Cueillis un peu partout dans le grand Ouest - Quimper, Vannes, Redon, Le Rheu, Montfort, Rennes, Pacé - 33 ressortissants géorgiens, femmes, enfants, hommes, malades, ont été renvoyés dans leur pays par un vol Frontex. Les militants venus protester à l’aéroport n'ont rien pu faire d'autre que d'assister en direct au fonctionnement d'une machine à expulser bien huilée.
  • Travailleuses et travailleurs sans-papiers. On bosse ici, on vit ici, on reste ici

    Par | 2 recommandés
    Une politique publique d’immigration ne peut se limiter à l’asile politique. Nous faisons partie intégrante de la classe ouvrière de ce pays. Nous créons des richesses comme nos collègues. Pourtant, privés d’autorisation de séjour et de travail, nous subissons de multiples discriminations. Nous décidons aujourd'hui d’exercer notre droit de grève pour gagner notre régularisation et nos droits !
  • À l'attention des participants au débat parlementaire sur la politique migratoire

    Par | 4 commentaires | 15 recommandés
    Le 30 septembre et le 2 octobre 2019 se tiendra à l’Assemblée nationale, puis au Sénat, le premier débat parlementaire annuel sur la politique migratoire. Pour tenter d'éclairer la discussion, des dizaines d'associations et des centaines de citoyens adressent aux élus un vade-mecum rétablissant quelques vérités, ainsi que quelques réflexions constructives.
  • Les étrangers indésirables coincés entre fichage généralisé et barrages informatiques

    Par | 5 commentaires | 14 recommandés
    L'informatisation de la société en vue du contrôle permanent de la population avance à grands pas. Pour les étrangers, comment s'y prendre ? Fichons-les quand ils se retrouvent en hébergement d'urgence, ou quand ils demandent une protection parce qu'ils sont mineurs. Et s'ils cherchent à obtenir un titre de séjour ou à le renouveler, obligeons-les à prendre rendez-vous par internet.