Blog suivi par 21 abonnés

Le blog de freddy klein

  • CESAR ET ROSALIE de Claude Sautet

    Par | 1 recommandé
    Jean-Loup Dabadie et Claude Sautet...Il faut avoir beaucoup aimé pour écrire la partition d'un film comme celui-là.
  • THANATOS,L'ULTIME PASSAGE

    Par | 1 recommandé
    J'ai même fermé les yeux par moment , non pas pour m'endormir d'ennui mais parce qu'il n'y avait rien à voir.
  • SOLDES

    Par | 3 recommandés
    Le moral des français serait au plus bas. Une seule solution...
  • «Radioactive» de Marjane Satrapi

    Par | 1 recommandé
    Radioactive est un portrait de femme confrontée à un univers masculin jaloux de ses prérogatives, Pierre Curie, son mari, et quelques proches collaborateurs exceptés, qui ne brille pas par son ouverture d'esprit. C'est l'aspect le plus positif du film même s'il n'est parfois que survolé.
  • LE SEL DES LARMES de Philippe GARREL

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Le film a une qualité essentielle, il invite à l'introspection, à un retour sur nos propres vies. Ce retour ne se fait pas de la même manière, ni au même moment d'un parcours, ne serait ce que parce qu'à 25 ans et à 65 ans, la matière n'est pas la même.
  • BLANDINE VS ROSA

    Par | 3 recommandés
    Rosa, la vachette star d'Intervilles, est morte à presque 20 ans.
  • LA BONNE EPOUSE de Martin Provost

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Je n'ai pas aimé "La bonne épouse " dont les effets sont trop faciles,  ridicules même. Le sujet méritait mieux et beaucoup plus.
  • LES FILLES DE JOIE de Frédéric Fonteyne

    Par | 4 recommandés
    Satanée testostérone ! Si la demande n'existait pas, l'offre serait quasiment inexistante car les femmes ne vendent par leur corps pour leur plaisir et aucune petite fille ne souhaite être prostituée quand elle sera grande comme elle rêverait d'être hôtesse de l'air, infirmière ou maîtresse d'école. Le plus vieux métier du monde n'est ni un métier, ni une vocation mais une descente aux enfers.
  • «Tout simplement noir» de Jean-Pascal Zadi

    Par | 10 commentaires | 11 recommandés
    Un nègre, un vrai, doit être garanti descendant, d'un ancien esclave ayant été importé par un authentique négrier estampillé et ayant eu pignon sur rue en son temps dans une des villes portuaires de la France. Jean-Pascal Zadi est non seulement le réalisateur du film mais également son propre interprète, nous assistons à sa tournée des popotes et c'est pas piqué des vers.
  • LES PARFUMS de Grégory Magne

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    Elle en a conservé une séquelle très gênante : la perte de l'odorat. Elle ne l'a plus jamais retrouvé. Il en résulte pour elle la privation des plaisirs de la table, tant odorat et goût ont partie liée.