Voir tous
  • Agroforesterie: l’arbre paysan, totem d’une agriculture qui se cherche

    Par
    img-6243
    En février dernier, les chercheurs, agriculteurs, associatifs, forestiers et personnels administratifs concernés par l’agroforesterie ont fait coutume, comme on dit en Nouvelle-Calédonie. Ils ont fait le point sur l’état de l’art en la matière, sur ce mot valise, ce serpent de mer, ce moulin à prières agité dans toute réunion agriculturo-écolo digne de ce nom, l’agroforesterie…
  • Les abeilles ont surtout faim

    Par
    ajphotos-025
    Organisée par une maison qui en 1853 prenait l’abeille pour emblème, l’Université des abeilles de Guerlain a tenu ses promesses au « 68 », magasin historique du parfumeur sur les Champs-Élysées. Les discussions ont été parfois vives, les choses ont été dites, aucune cause n'a été édulcorée, les remises en cause ont été développées, devant une salle pleine…
  • Une campagne bien pâle malgré des programmes plus verts

    Par
    5119765-6-772b-affiches-officielles-de-marine-le-pen-et-547c3080e0e479143a7d3eccaf9929a4
    Entre-deux-tours, partie III. La campagne s’achève. On respire. Elle n’aura pas été bien verte, car les journalistes ne l’ont pas été, alors qu’en y regardant de près, les programmes l’étaient plus qu’à aucune autre campagne présidentielle. Pour les avoir auscultés, ceux et celles des primaires et ceux et celles des deux tours, je peux vous affirmer que c’est le jour et la nuit…
  • Biodiversité: l’État veut-il décourager l’action sociale?

    Par
    imgp3277
    Entre-deux-tours, partie II, avant la troisième que je consacrerai jeudi ou vendredi aux programmes des deux derniers candidats. Je soumets aujourd’hui à ces deux-là une nouvelle réflexion qui, en apparence, n’est qu’écolo, pis, biodiversitaire, c’est-à-dire sans intérêt. Car elle porte sur les zones humides. Les zones humides ? Les zones humides !
  • Entre deux tours : à Marseille, le tout-voiture est devenu l’ennemi des pauvres

    Par
    16-dec-002
    Avant le premier tour j’avais, avec Denis Cheissoux sur France Inter, analysé les programmes de tous les candidats dans tous les domaines connexes à l’environnement. Le bilan était simple : Mélenchon et Hamon étaient loin devant Macron, qui était plusieurs crans au-dessus de Fillon, lequel dominait un peu le Pen ; avec des petits candidats qui, par-ci par-là, développaient des idées originales…