Blog suivi par 52 abonnés

Le blog de Frédéric Lutaud

Ancien membre du Bureau national du Parti socialiste
Paris - France
À propos du blog
La contribution éco-socialiste travaille au rassemblement de la gauche autour d’un projet socialiste répondant concrètement à l’urgence sociale et aux défis environnementaux, autrement dit un projet éco-socialiste. Ce projet permet de sortir du dogme de la croissance productiviste. Il apporte une réponse crédible au chômage de masse et au problème de la dette, tout en offrant une perspective de long terme pour mener la transition écologique et la redistribution des richesses. C’est en assumant pleinement la mise en œuvre d’un nouveau modèle de développement que nous pourrons sortir de la crise.
  • QU'ATTENDRE D'UN SÉMINAIRE DES «CONTREPARTIES» AVEC LE GOUVERNEMENT ?

    Par | 87 commentaires | 7 recommandés
  • LE PACTE D'IRRESPONSABILITÉ

    Par | 37 commentaires | 9 recommandés
    Par Frédéric Lutaud, membre du Bureau national de la motion4. Pour ceux qui en doutaient encore, François Hollande a tourné officiellement le dos à tout projet de transformation sociale. Après le krach boursier de 2008, la communauté internationale avait déclaré unanimement « plus jamais ça ! Il faut changer de modèle développement ». Le Président des Français épouse maintenant sans complexe les thèses libérales qui ont discrédité la droite. 
  • PARTAGE DU TRAVAIL "LE FACTEUR TEMPS"

    Par | 5 recommandés
    Par Frédéric Lutaud, membre du Bureau national du Parti socialisteSi nous sommes venus débattre aujourd'hui, c'est parce que nous pensons que la diminution du temps de travail n'est pas une simple mesure économique. La diminution du temps de travail est le levier qui permettra de basculer sur un nouveau modèle de développement. Elle est le socle de toute émancipation sociale. Autrement dit, la pierre angulaire qui fonde en pratique un choix de société. Celui-ci repose sur ce que j’appellerai "le facteur temps". 
  • LA VÉRITÉ SUR LA CROISSANCE

    Par | 3 recommandés
    Quand la solution devient le problèmePar Frédéric Lutaud, membre du Bureau national du PSLes mythes ont la vie dure surtout quand ils sont entretenus dans l’imaginaire collectif par des théories économiques qui reposent sur des postulas scientifiques erronés.« La croissance crée l’emploi… il faut d’abord créer les conditions de la croissance avant de redistribuer les richesses… la croissance est le moteur de l’économie… seul le retour de la croissance nous sortira de la crise… », etc. Nous entendons cela toute la journée repris en boucle par les médias et à ce stade de l’évidence partagée, il ne serait même plus question de s’interroger sur la fiabilité de ces allégations. Seulement, ce récit contesté par l’ensemble de la communauté scientifique et par de nombreux courants politiques, n’est pas étranger à la défense de certains intérêts. Avec de tels présupposés, les puissances de l’argent sont bien gardées, souvent avec la caution de leurs pires détracteurs. Il faut avouer que la manipulation ne manque pas d’habileté.
  • MAIS DE QUOI PARLE MICHEL SAPIN ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Le constat accablant d'un ministre du travail sans solution pour résoudre la chômage de massePar Frédéric Lutaud, membre du Bureau national du Parti socialiste pour la Motion 4Commentaires sur les déclarations de Michel Sapin au FORUM ÉCO de LibérationLe ministre du Travail était l'invité du Forum Eco de «Libération» pour débattre de la crise de l'emploi. Voici ce qu'il fallait retenir de son intervention par Libération. Venu débattre avec l’économiste Jean-Paul Fitoussi au Forum Eco, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle a précisé sa vision de la crise de l’emploi - et de ses "solutions". Extraits.
  • MIRAGE DE LA COMPÉTITIVITÉ

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Par Frédéric Lutaud, membre du Bureau national du Parti socialisteEn 2012, deux chiffres doivent retenir notre attention.Le premier c’est la réduction de 14 milliards du déficit commercial hors énergie de la France. Le second, c’est 200 sites de production fermés l’an dernier sur le territoire Français.On constate un déficit commercial hors énergie qui recule quasiment de moitié en passant de 29 à 15 milliards d'euros. « Ces chiffres, en nette amélioration pour la première fois depuis 2009, s'expliquent par une croissance des exportations françaises (+3,2 %) couplée à une stabilité de nos importations (+1,3 %) », constate le ministère du Commerce extérieure. Les exportations ont toutefois marqué le pas (+3,2% après +8,4% en 2011), ce qui ne fait que souligner la performance.Parallèlement, « l'économie française s'installe dans une tendance dépressive » déclare l'Observatoire de l'emploi et de l'investissement Trendeo[1] dans son étude sur l'année 2012. Sur un an, le rythme de fermeture d’usines s'est accéléré, bondissant de 42 %.
  • MÊME UN ÉCONOMISTE PEUT LE COMPRENDRE

    Par | 13 commentaires | 3 recommandés
    Par Frédéric Lutaud membre du Bureau national du Parti socialisteSelon une étude du ministère du Travail[1] publiée en Janvier 2013, les dépenses en faveur de l'emploi et le marché du travail se sont élevées à 90,8 Md€ en en 2010, soit 4,7 points de PIB. Nous atteindrons bientôt une politique de l’emploi qui nous coutera le double du remboursement des intérêts de la dette sans pour autant apporter de solution durable à la crise de l’emploi.
  • LA VÉRITÉ SUR LE CHÔMAGE DE MASSE

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Par Frédéric Lutaud Membre du Bureau national du Parti socialisteVoici deux graphiques que tous les économistes devraient garder à l’esprit en permanence :