hernja

Chercheur Sciences de l'Education

THUILLIERES - France

Sa biographie
Gérard Hernja a été chercheur associé au LISEC Lorraine et a notamment mené des travaux sur les jeunes et le risque routier ainsi que sur les pratiques pédagogiques des enseignants de la conduite. Il est actuellement chargé de recherche pédagogique au sein de l'ECF. Conseiller technique Education et Mobilité auprès du Laboratoire de la Mobilité Inclusive, il a mené en 2020 une recherche sur la mobilité des jeunes dans un territoire rural. Il concourt aujourd'hui à l'élaboration d'un référentiel d'éducation à la mobilité prenant en compte les question d'inclusion, de solidarité et de préservation de l'environnement.
Son blog
1 abonné Le blog de hernja
  • 4 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 3 contacts
Voir tous
  • Bougeons les lignes ! Construire la mobilité par l'éducation

    Par
    Les modalités d'usage définies par les opérateurs de transport, sous couvert des acteurs politiques et économiques, justifient aujourd'hui la signification d'une mobilité circonscrite aux déplacements physiques. Cette signification ne répond cependant pas à la question essentielle du sens pour celui qui a comme injonction de faire preuve de mobilité.
  • La mobilité comme un principe d'action

    Par
    Penser la mobilité comme un principe d'action, en faire la cause première du mouvement sans la confondre avec le mouvement pour construire d'autres possibles. Juste faire un pas de côté.
  • Critique de la mobilité comme un service

    Par
    Penser la mobilité comme un service oriente souvent le champ des possibles vers des solutions descendantes et donne le pouvoir à celui qui les conçoit et les distribue. Les essentiels, à savoir la relation à l'autre, l'accompagnement, la solidarité ou la proximité sont relégués au second plan. La mobilité peut être un besoin, un désir, une demande ou un manque, elle n'est en aucun cas un service.
  • La mobilité a besoin de sens pour être durable

    Par
    Devant les incertitudes liées à la crise sanitaire actuelle et face aux changements climatiques, il est nécessaire de repenser l’organisation des mouvements dans la société, en se plaçant dans une perspective d’évolution radicale de l’approche de la mobilité.