Blog suivi par 20 abonnés

Le blog de Jaco 48

Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Nasbinals - France
  • C'EST UN JOLI NOM CAMARADE

    Par | 2 recommandés
    On fêtait hier les 100 ans du Parti communiste français. Enfin ! disons qu'on les célébrait discrètement, car il n'y a pas non plus de quoi faire péter le champagne. D'ailleurs il n'est pas sûr que vous ayez vous même prêté attention à ce fait historique.
  • DE VIEILLES RECETTES DANS DES POTS NEUFS

    Par | 1 recommandé
    Je suis exaspéré, vous l’aurez peut-être subodoré, par ce que je ressens de notre époque et que je pressens de la façon dont nous pourrions être dirigés. Demain ? Ben oui, mais c'est déjà demain ! Et ce n’est pas tant la fonction présidentielle en elle même qui en l’occurrence m’incommode. Mais le caractère et la personnalité de celui qui pourrait la convoiter et l’habiter. Comment s'en sortir ?
  • POURTANT, NOUS AVIONS ENVIE DE TRAIN !

    Par | 1 recommandé
    La Convention citoyenne pour le climat, ce gadget qui vient de péter au nez de l'apprenti sorcier présidentiel, suggérait quelques mesures chocs pour limiter l'impact délétère de l'avion sur l'environnement et la mentalité des gens. Las la question ne sera pas posée au fumeux référendum démagogique. Mais si Macron ne veut pas entendre parler du train, c'est que ses électeurs ne le prennent jamais
  • LE POIS CHICHE DE L’UNESCO

    Par
    Le couscous vient d'entrer dans les grandes cuisines de l'UNESCO dont le grand sacerdoce est de faire entrer un peu tout le monde dans un cercle tellement large qu'il n'a plus réellement de sens. Il faut désormais chercher ce qui n'est pas encore au patrimoine de l'humanité. Le cassoulet par exemple et j'enrage...
  • MACRON AVEC SES GROS SABOTS

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le président de la République française est-il à la hauteur ? On peut en douter. Il eut été probablement plus utile à la Comédie française, voir au cirque Bouglione. Son dernier numéro de prestidigitation est certes virtuose, mais commence à échauffer sérieusement ceux qui, loin d'être hostile au départ, se lassent de ses tours de passe-passe permanents.
  • QUAND L214 S'ENGRAISSE

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Avec leurs conneries, les Vegan, ou végans ou véganes, c'est déjà tout un problème de l'écrire et de le dire, les antispécistes, c'est aussi tout un problème de les comprendre, vont nous conduire au suicide collectif, ce qui arrive souvent autour des sectes. Parce que bouffer des molécules et du jus de betterave et traverser le pays sans humer la moindre bouse de vache, ce n'est plus une vie.
  • LA VIE, FAUT EN AVOIR ENVIE !

    Par | 2 recommandés
    Malgré un très large consensus sur le droit à mourir dans la dignité et le suicide assisté, les pouvoirs successifs tergiversent en s'abritant derrière une loi brouillonne et quelque peu poltronne aussi. C'est que les libéraux, déjà dans le viseur avec les lois du mariage pour tous et de la PMA, ne veulent pas se couper un peu plus de leurs soutiens cathos.
  • MACRON ET LES AMISH DE LA TERRE

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Dans l’attente d’une prochaine saillie télévisée, d’un discours lyrique, d’une plaidoirie flamboyante sur l’environnement, notre mythique président jupitérien – un peu mythomane parfois aussi mais c’est moins joli – semble avoir mis l’écologie entre parenthèses. Doux euphémisme si l’on en juge par son opposition constante à tous les combats menés par les élus et militants de ce bord-là
  • LA FRANCE RONGÉE DE L'INTÉRIEUR

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Monsieur Darmanain - lui même rescapé de justesse - qui vient soutenir sans précaution M. Sarkozy - un homme honnête (!) - ; Monsieur Macron qui fait des salamalecs au Maréchal Sissi le rude pharaon ; Monsieur Castex qui revient avec son couvre-feu et ses mesures ahurissantes... Sans parler de la Convention citoyenne désavouée... Vous vous sentez bien en ce moment ?
  • MILLE VACHES C’ÉTAIT PAS DE L’ÉLEVAGE !

    Par | 2 recommandés
    Depuis que l’extrême libéralisme bête et méchant à pignon sur rue du Faubourg Saint-Honoré, les occasions pour un vieux Jauressien de se marrer sont aussi rares que les augmentations du point de retraite ou d’indice de la fonction publique. Mais cette fois, l’annonce de la disparition prochaine de la « ferme des mille vaches » est la meilleure de l’année.