Voir tous
  • EL CAMINO : le chemin de l'homme moderne

    Par
    EL CAMINO (Vince Gilligan, 2019) est-il un film, ou l’ultime opus d’une série télé ? Cet article fait le pari de le considérer comme une œuvre à part entière : une parabole moderne d’une grande simplicité, qui suit le chemin de douleur d’un personnage effaré, mais lucide, le chemin d’un homme révolté.
  • La relâche du petit théâtre

    Par
    Dans LE CARROSSE D'OR, comme dans LE PETIT THÉÂTRE DE JEAN RENOIR, ce dernier nous (dé)montrait qu’il y a toujours eu deux théâtres : le petit et le grand. Ces temps derniers, les deux étaient en berne. Et si l’on en profitait un peu ?
  • Cuisson vapeur - une rêverie à la première personne

    Par
    Nous sommes tous conviés rue d’Ulm ! Sur le site de la CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE (suivez le lien : https://www.cinematheque.fr/henri/), on trouve des merveilles en ce moment. Merci au confinement de nous permettre bien incidemment de rencontrer ces trésors enfouis dans les trous noirs du temps et le hors-champ de notre monde déboussolé. Et d’entendre, au long-cours, la parole rare de Jean-Luc Godard.
  • L’hôtel et ses fantômes - HOTEL BY THE RIVER - Un film majeur en mode mineur

    Par
    Le présent article est consacré à un film fantôme. GANGBYEON HOTEL (en Coréen 강변 호텔, et pour le reste du monde HOTEL BY THE RIVER) a été tourné en 2018, mais à la suite des proverbiales tergiversations des distributeurs français, sa sortie fut finalement décidée pour le mois de mai 2020. Inutile de vous déplacer : vous ne le verrez pas au cinéma.
  • Errances : et si l’autre ne me regardait plus ?

    Par
    D’un côté, le Bollywoodien SAWAARIYA (2007) de Sanjay Leela Bhansali ; de l’autre, LES SIFFLEURS (LA GOMERA, 2019) de Corneliu Porumboiu, et IT MUST BE HEAVEN (2019) d’Elia Suleiman. Impossible de trouver deux régimes d’images plus opposés, deux relations au monde et à soi plus séparées. Entre eux, pourtant, une même difficulté : comment faire quand l’autre refuse de me renvoyer mon regard ?