Blog suivi par 232 abonnés

Le blog de Jean-François Bayart

Professeur au Graduate Institute (Genève). Directeur de la chaire d’Etudes africaines comparées de l’Université Mohamed VI (Rabat). Président du Fonds d’analyse des sociétés politiques et du Réseau européen d’analyse des sociétés politiques. Chercheur associé au CERI-SciencesPo (Paris).
  • Turquie: l’heure de vérité pour l’Union européenne

    Par | 33 commentaires | 18 recommandés
    Confrontée au terrorisme, à l’afflux des réfugiés, à la lutte militaire contre Daech, et maintenant à l’instauration d’un régime autoritaire à Ankara, l’Europe ne serait-elle pas dans une situation moins inconfortable si elle avait arrimé sa vieille alliée à son projet et à son espace, au lieu de lui opposer rebuffade sur humiliation depuis au moins vingt ans ?
  • Une critique politique de la mémoire: leçons d’Afrique (et d’ailleurs)

    Par | 14 commentaires | 5 recommandés
    La mémoire est à la mode, politique et scientifique. Son irruption au sein du débat public, depuis une quarantaine d’années, tourne à l’incantation, ou au rituel d’affliction, ce dont s’emparent à leur tour des publicistes ou des hommes politiques sans guère de scrupules pour mieux « décomplexer » les forces obscures de la société.
  • La « normalisation » de la Grèce

    Par | 86 commentaires | 78 recommandés
  • Terres de sang en Méditerranée orientale : expliquer sans excuser un génocide (1)

    Par | 9 commentaires | 9 recommandés
    La commémoration du centenaire des premières déportations d’intellectuels arméniens, à Istanbul, le 24 avril 1915, dans lesquelles on discerne habituellement le commencement de l’extermination de ce millet – nation, communauté – chrétien de l’Empire ottoman, se fait dans l’émotion et la douleur qu’impose la mémoire d’un tel événement. Par son ampleur, par son horreur, celui-ci fut unique dans une époque qui pourtant ne fut pas avare de sang.
  • Dans le Marais, les parties de bonneteau de Pierre Aidenbaum

    Par | 8 commentaires | 10 recommandés
  • [5 et 6 février] Genre et citoyenneté

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Dans la plupart des sociétés, la définition de la citoyenneté s’énonce dans les termes, plus ou moins censitaires, du genre, la règle générale reléguant les femmes, en même temps que les jeunes, dans une condition subalterne, y compris dans les sociétés dites développées: ce sera l'objet de la VIIIe Rencontre européenne d’analyse des sociétés politiques.
  • Pour mieux comprendre la société politique turque

    Par | 10 commentaires | 6 recommandés
    A l’heure où la Turquie est présente à la une de l’actualité, lutte contre Da’ech, question kurde et élection triomphale de Recep Tayyip Erdoğan à la présidence de la République obligent, il faut se féliciter que des chercheurs nous permettent de prendre un peu de recul pour mieux comprendre les événements en cours.
  • Foucault nous aide-t-il à mieux comprendre la globalisation ?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    En guise d’obole à la commémoration du trentième anniversaire de la mort de Michel Foucault, je me bornerai ici à situer son œuvre dans la seule perspective de la sociologie historique et comparée de la globalisation, objet par excellence de l’étude des relations internationales
  • Musée Picasso: de l’affaire Baldassari à l’affaire Aidenbaum?

    Par | 15 commentaires | 8 recommandés
    Depuis le début de l’année, la presse s’est emparée du scandale du musée Picasso. Un budget initial de 30 millions d’euros allègrement porté à 52 millions d’euros, cinq ans de travaux, une Présidente haute en couleur qui semble avoir eu quelque peine à conserver la confiance de son staff administratif et à gérer un chantier aussi complexe, les manœuvres de la rue de Valois qui n’ont eu d’égales que sa passivité pendant de longues années, et pour couronner le tout les déclarations à l’emporte-pièce de Claude Picasso, le fils du peintre, soutien inconditionnel d’Anne Baldassari.
  • 3e arrondissement : l’autisme comme nouvelle vertu publique ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Depuis plusieurs années, je propose dans les pages virtuelles de Mediapart une ethnologie politique de mon quartier, le 3e arrondissement de Paris, du double point de vue du chercheur en sciences sociales et du citoyen.